Châssis froids

Les châssis froids sont des compléments indispensables.

S'il est possible de posséder un châssis alors qu'on n' a pas de serre, l'inverse est plus difficile. Il devient très vite le complément indispensable et logique d'une serre jardin de production de plants (fleurs ou légumes). Ainsi dans cet ouvrage, nous considérons le châssis comme une porte d'entrée ou de sortie de plantes de la serre. Il servira surtout au printemps lorsqu'il accueillera les jeunes plants à 'endurcir' avant d'être mis en place. Il peut donc être formé d'une serre tunnel provisoire qui sera démonté rapidement. Mais si vous vous équipez d'un vrai châssis, vous ne regretterez pas de l'avoir toute l'année pour y cultiver de nombreux légumes ou y abriter vos précieuses boutures.

Dans la deuxième quinzaines du mois d'Avril, il faut mettre sous châssis froids toutes les plantes élevées en serre afin de les habituer progressivement au plein air. Il faut quand même prévoir des moyens de protection en cas de nouvelles gelées surtout si les plantes sont placées tout près du vitrage. Le fumier de cheval placé le long des parois de la couche constitue des ados qui mettront les plantes à l'abri des grands froids. L'ombrage sera nécessaire certains jours de forte luminosité car les plantes sont plus fragiles au début de leur sortie. Vous voyez bien que les châssis froids sont très utiles.



Où faut-il installer les châssis froids ?
Il peut être installé à demeure, dans un endroit précis du jardin, ou bien se déplacer au fil des saisons, de carreau en carreau, pour suivre l'orientation de la lumière. En effet, ce qui est primordial, c'est de lui donner une bonne exposition, de manière à ce que les plantes reçoivent un maximum de lumière. Plein sud, c'est bien, mais on peut aussi orienter l'ouverture vers l'ouest. On peut donc l'installer au pied d'un mur exposé au sud ou à l'ouest. Evitez également de le placer sous un arbre, mais il peut se poser au pied d'une haie taillée. Pas trop près pour ne pas que les racines de la haie fassent concurrence à celles des plantes cultivées dans le châssis froids. Veillez aussi à ce qu'il soit facilement accessible avec une brouette. Installez en façade une aire propre et assez dure pour travailler facilement: elle peut être en herbe tondue ou pavée.

Châssis froids ou chauffé?
Quelque soit le modèle employé, il existe au moins deux types de châssis selon qu'ils sont froids ou chauffés. Autrefois on utilisait du fumier de cheval frais, qui, en fermentant apportait une chaleur douce et régulière pendant plusieurs semaines au cours de l'hiver. On parlait de 'couche chaude'. C'est encore possible, mais cela nécessite un certain savoir faire, une grosse quantité de fumier frais et pas mal d'énergie. Aujourd'hui on installe des câbles électriques chauffants pour obtenir quelques cultures forcées de fleurs ou de légumes. Mais comme pour les serres, le climat sous lequel on jardine joue beaucoup. Lorsque l'hiver est doux, le châssis peut garder à l'abri de très nombreuses plantes. Alors qu'en montagne par exemple, il sera difficile de l'utiliser en hiver à moins de le chauffer.



Le châssis froid sert à:

La culture des fleurs
- semer ou repiquer des fleurs annuelles et vicaces en automne ou au printemps
- cultiver directement des fleurs destinées à faire les bouquets par exemple: dahlias nains, godetia, gypsophile, muflier, oeillet des fleuriste, reine-marguerite, scabieuze, souci, zinnia
- abriter les fleurs ayant besoin de chaleur et d'une situation protégée comme les dimorphotécas ou certaines fleurs bisannuelles destinées à fleurir les massifs ou les jardinières: myosotis, oeillet de poète, pâquerette, pensée, violette.
- faire s'enraciner directement les boutures du printemps, de l'été ou de l'automne.

La culture des légumes
- allonger la période de culture de nombreux légumes de plusieurs semaines: carottes (mouche de la carotte), épinards, poireaux, radis, salades...
- abriter avec succès quelques herbes aromatiques comme le basilic, le cerfeuil, la ciboulette, l'estragon, la menthe, le persil
- abriter au printemps les jeunes plants de céléris, de melons et de courgettes, de tomates, de piments ou d'aubergine pour les aguerrir
- dans certaines régions froides, on peut y cultiver directement les melons, les piments et les tomates
- sous châssi chauffés: cultures forcées à contre saison comme celles des carottes, des radis ou des salades (laitues).

La culture des fruits
Pour eux le châssis froids est peu utilisé, mais on pourra néanmoins
- cultiver des fraisiers précoces
- bouturer les petits fruits rouges en hiver
- abriter les greffons

serre




Sitemap

Nous avons aussi pensé à elle chez ACD 07/03/2019

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre