humidité serre

L'humidité de l'air dans la serre.



En poussant, les plantes absorbent de l'eau par leurs racines et la rejettent sous forme de vapeur d'eau par leurs pores. Elles transpirent, à notre image. L'importance de cette transpiration dépend étroitement du taux d'humidité de l'air dans la serre. Plus celui-si est sec, et plus vite les plantes transpireront. Le risque est qu'alors, elles dépérissent en perdant trop d'eau. Pour éviter de tels déboires, il vous faut donc maintenir un taux minimum d'humidité dans votre serre. L'humidité de l'air est directement liée à la température régnant dans votre serre. Plus elle est élevée, plus l'air peut être humide. Cette quantité d'eau présente dans l'air s'exprime par un pourcentage qui correspond à la quantité de vapeur d'eau contenue dans l'air par rapport à la saturation, à une température donnée. Cette mesure se fait avec un hygromètre qui se lit comme un thermomètre. Il existe maintenant des appareils électroniques qui indiquent directement ce pourcentage sur leur écran.
un air est dit humide quand son hygrométrie atteint et dépasse 75 % à 20°C. Si elle descend en dessous de 35%, l'air est alors sec. La plupart des plants cultivées en serre exigent une humidité comprise entre 40 et 75 % pendant leur phase de croissance. Les plantes tropicales apprécient des humidités proches de la saturation car elles puisent l'eau dans l'air grâce à des racines aériennes. Attention, toutefois, quand l'humidité dépasse les 80 % dans votre serre. Les conditions ainsi créées sont alors favorables à un développement rapide de pourriture grise et de midiou!

En hiver, mieux vaut maintenir l'humidité à un faible niveau (25 à 40 %).
Une bonne humidité dans la serre évite aussi les accidents dus à une surchauffe intempestive lors des fortes périodes d'ensoleillement. Elle tempère de trop grandes variations de températures. Le moyen le plus simple d'élever et de maintenir l'humidité de votre serre est de répandre de l'eau sur le sol à l'aide d'un arrosoir ou d'un tuyau d'arrosage. Vous pouvez aussi maintenir de l'eau dans certaines tablettes.
Si votre serre est petite, réservez un petit pulvérisateur à cette tache. Cela vous oblige cependant à passer une à deux fois par jour, voire plus quand il fait très grand soleil. Un humidificateur en terre cuite peut faire l'affaire.

Récupérer l'eau de pluie
Profitez de la surface de toit de votre serre pour récupérer l'eau de pluie. Elle est gratuite et disponible. Pour cela, installez des gouttières à la base de chaque pente et places une cuve de récupération à la sortie de chaque descente de gouttière. Equipez chaque cuve d'un couvercle pour éviter qu'un enfant ne tombe dedans et pour empêcher que l'eau ne verdisse sous l'influence de la lumière. Vous récupérerez l'eau en plongeant un arrosoir dedans. Mieux, si vous avez pris la précaution de monter le cuve sur un support assez haut, vous remplirez votre arrosoir par gravité, à l'aide d'un robinet installé à la base.

serre




Sitemap

Nous avons aussi pensé à elle chez ACD 07/03/2019

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre