cultiver laitue

Les laitues sont faciles à cultiver dans les châssis et les serres



Cultiver laitue:


- date de semis: 15/02 - 01/03
- profondeur: 6 mm
- type de contenant: caissette
- germination: 8-10 jours
- date de transplantation: 15 mai
- espacement au potager: 25 cm
- maturité: 60 jours

Difficile de s'y retrouver dans tout ce joli petit monde vert et feuillu. Dans la farandole des laitues se trouvent la populaire laitue beurre (Boston, Gibb) qui joue la rose éclose, la romaine aux feuilles allongées, la Iceberg, au cœur serré comme si elle se protégeait du froid.

Moins connues mais aussi dans la ronde : les laitues « grasses » et « à couper », telle la « feuille de chêne » dont les longues feuilles ont un arrière-goût de noisette.

La sarabande des chicorées n'est pas moins variée : les rouges chicorées de « Vénétie » de « Trévise » et le raddichio se pavanent devant la blanche endive qui n'a jamais connu les rayons du soleil. Parmi les chicorées améliorées, la scarole (dont les amples feuilles se rejoignent en forme de cône) côtoie la frisée.

Selon les Saintes Écritures, « la laitue figurait parmi les plantes prescrites par Moïse aux Israélites pour entourer l'agneau pascal, commémorant ainsi l'amertume de l'exil ». Au fil des siècles et des améliorations culturales, la laitue troqua sa robe ébouriffée et son amertume pour une « opulente verdure de satin qui fait penser à la jupe bouffante d'une ballerine s'apprêtant à danser le menuet » et la douce saveur laiteuse que nous lui connaissons.

Les Pythagoriciens l'appelaient « la plante des eunuques » en raison de l'action sédative qu'elle était sensée exercer sur l'appareil génital, propriété qui lui fut régulièrement reconnue au cours des siècles et qui fit d'elle un symbole de chasteté.

Les Romains, grands amateurs de laitue (en dépit de ses propriétés anaphrodisiaques), la consommaient pour préparer leur estomac aux prouesses de la table.

Jacques Cartier aurait été le premier Européen à semer des graines de laitue au Canada. Au XVIIe siècle, les Récollets cultivent de petits jardins à fleurs et à salades. La tendance bourgeoise associe laitues et fleurs, quelles soient de bourrache, de violette ou de buglosse. Ce n'est pas parce qu'on vit en Nouvelle-France qu'on ne peut pas reproduire sur la table les délices de Louis XIV qui mangeait ses laitues assaisonnées de violettes !

Variétés: Aragula, Boston, Chicorée, Chicorée frisée, Cresson, Endive, Feuille de chêne, Frisée, laitue pommée, beurrée ou Iceberg, Lollo rossa, Mâche, Romaine, Radicchio, Roquette, Scarole, Trévise

Comment cultiver la laitue?



C'est un légume qui donne matière à cultiver et à consommer. Chaque repas devrait être agrémenté d'une salade et/ou se terminer par la consommation de ce légume. Produire une salade chaque jour devra donc être le but poursuivi par le jardinier amateur. Trop souvent on se contente de planter en avril une centaine de salades pommées dont la majeure partie monte en graines et est perdue pour la consommation, alors qu'il est aisé de produire les trente salades mensuelles dont un ménage normal fera la consommation.

En avant ou en arrière-saison, ou pour combler un trou, on produit de la salade à couper qui sera fauchée deux ou trois fois à la manière des épinards ou du cerfeuil. Les salades pommées comprennent des variétés de printemps, d'été et d'automne ainsi que la laitue romaine, volumineuse et aux feuilles assez coriaces, qui est consommée plus volontiers cuite à l'étuvée que crue comme la salade de chaque jour.

La salade se pâlit dans un sol léger, encore qu'elle puisse être cultivée en tous terrains. Les arrosages ne doivent pas lui être ménagés, faute de quoi elle montera prématurément en graines, car il ne faut jamais perdre de vue qu'il s'agit d'une plante annuelle. Par contre en serre ou sous châssis, les arrosages devront être plus parcimonieux, car très fréquemment l'excès d'eau entraîne la perte de la culture par fonte du semis ou par la prolifération du botrytis. Il faudra donc veiller à cultiver dans de bonnes conditions, et faire l'apprentissage de cette culture en fonction de la période de Tannée où la récolte est produite, de la nature et de l'endroit de culture: à l'air libre ou sous verre.

Sous châssis ou en serre, on pourra pen-dant toute la mauvaise saison produire de la salade à couper et des salades pommées hâtives qui seront récoltées lorsque la pomme est à demi formée.

Les salades pommées forcées sous verre peuvent être cultivées en culture intercalaire avec d'autres légumes, par exemple la carotte. On peut même en réussir la culture en pots et la production sera suffisante pour agrémenter la table familiale sans avoir recours à des achats extérieurs dispendieux.

Point n'est besoin de semer des quantités importantes de salades à couper. Un semis chaque semaine à la volée dans une terrine de 30 x 30 assurera une production continue et suffisante pendant la période d'hiver. Au printemps, les semis de salade à couper se font sous châssis. Les laitues pommées sont cultivées en deux temps : le semis, destiné à la production de plançons, est mis en place après six à huit semaines soit sous verre soit encore, à partir d'avril jusqu'en août, en pleine terre. Le mieux est donc de semer chaque mois juste la quantité de graines dont on aura besoin pour assurer la production des sujets à planter en prévoyant une marge de sécurité de 10 96 environ. Ces semis se feront en plein terreau soit en terrine, soit sous châssis, soit encore à l'air libre en pépinière.

Pour les semis tardifs, on peut éviter la plantation en semant directement en place. Les jeunes sujets sont éclaircis dès qu'ils ont formé quatre feuilles. Le produit de l'éclaircissage peut fort bien être consommé immédiatement.

Les laitues romaines, plus résistantes au froid, peuvent être produites l'année durant avec un semis chaque mois. Les cultures d'hiver sont produites sous châssis.

La laitue est plantée en terre bien préparée et ayant reçu une dose assez forte d'un engrais complet avec prédominance azotée. Les terres ayant reçu récemment une dose de fumier conviennent particulièrement bien à la production de la salade pommée. On plante en lignes en quinconce une salade tous les 30 cm en tous sens. Pour les variétés à grand développement, cette distance est portée à 40 cm. Pour faciliter la reprise, on habille les plançons, c'est-à-dire que les feuilles sont raccourcies d'un tiers environ et que la racine pivotante est épointée. L'habillage est complété par un pralinage. Il faut éviter de planter trop profondément pour lutter naturellement contre la pourriture du collet. La plantation se fait au plantoir et le jeune sujet est borné fortement, le tout étant complété par un copieux arrosage qui ne sera que le premier d'une longue série.

Les associations


Les associatons favorables et les associations défavorables

serre




Sitemap

Nous avons aussi pensé à elle chez ACD 07/03/2019

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre