cultiver oseille

L'oseille est facile à cultiver



L'oseille ressemble à l'épinard. Cette plante potagère vivace est souvent considérée comme mauvaise herbe. L'oseille est résistante et possède un système radiculaire qui se dévelope profondément dans le sol.

Saisons



- janvier
- mai
- juin
- juillet
- août
- septembre
- octobre

Bienfaits


L'oseille est un légume riche en eau, l'oseille est très légère, son apport calorique n'est que de 24 kcal/100 g. De plus, l'oseille présente un bon apport en fibres (3 g/100 g) qui, attendries par la cuisson, sont bien tolérées et régulent efficacement le transit intestinal. Sa saveur acidulée lui confère des vertus apéritives et stimule les sécrétions digestives, favorisant donc la bonne assimilation du repas.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g


- Protides 2 g
- Glucides 2,5 g
- Lipides 0,7 g
- Calories 24 kcal
L'oseille est aussi très riche en vitamines, en particulier en vitamine C : 100 g d'oseille en apporte 125 mg, soit 75 % des apports quotidiens recommandés. Son taux de vitamine E, qui prévient le vieillissement prématuré des cellules, est aussi très intéressant. Celui-ci est par ailleurs renforcé par la présence d'acide linoléique, c'est-à-dire des acides gras essentiels oméga 3, en quantité non négligeable.
Les oligo-éléments - indispensables au métabolisme cellulaire - font aussi la richesse de ses feuilles, notamment le fer (3 mg/100 g), le magnésium, le cuivre et le zinc.

Par ailleurs, l'oseille regorge de pigments : verts, la chlorophylle, et orangés, le carotène (ou provitamine A). C'est d'ailleurs la championne de la teneur en ce puissant antioxydant, qui prévient maladies cardio-vasculaires et certains cancers, en plus de protéger la vision. Une portion de 100 g seulement en couvre la totalité des besoins.

Pour finir, l'oseille est utilisée depuis l'Antiquité, en infusion ou en décoction pour soigner les maux de la vie quotidienne : elle soulage le foie, l'estomac, les reins. En compresse, elle est cicatrisante et astringente. Enfin, elle sert même de produit de beauté. Son "jus" assainirait les peaux grasses et revitaliserait les cheveux ternes et fatigués.

Comment cultiver l'oseille?



L'oseille n'est pas exigeante sur la nature du terrain. Elle redoute les terrains lourds, argileux. Elle est très adaptée aux sols acides, préfère l'ombre, la fraîcheur. Optez de préférence pour une plantation en situation abritée pour récolter tôt. Elle est très résistante au froid et se met en végétation dès la sortie de l'hiver.
Les graines sont semées de mars à juillet, en rayons distants de 30 cm, enterrez peu la graine. Après la levée, éclaircissez à 20 cm, et 3 mois après le semis, débute la récolte.

Bien qu'il s'agisse d'un légume foliacé, c'est en fait une plante vivace qui aura sa place dans le jardin des plantes condimentaires. On consomme l'oseille en soupes et en accompagnement de certains plats.

Plante exigeante, l'oseille réclame une terre fertile, profonde et riche en azote. Les terres calcaires ne lui conviennent pas. La multiplication par semis est destinée à la production de grandes quantités de plantes. Il se fait en pleine terre à partir du mois de mars.

L'amateur jardinier se contentera de la division au printemps de quelques touffes devenues trop fortes et qui auront été achetées cultivées en pots.

Pendant l'été, l'oseille monte facilement en graines, surtout par temps chaud et sec.

Récolter


Choisissez-la bien verte, avec des feuilles crissantes et brillantes. Laissez de côté des feuilles jaunes ou molles. Tout comme les épinards, son volume réduit considérablement à la cuisson : comptez 350 g de légume par personne.

Conservez-la deux à trois jours tout au plus, dans un sac en plastique perforé dans le bas de votre réfrigérateur. Ensachée, elle se conserve très bien au congélateur après avoir été cuite quelques minutes à l'étuvée. L'oseille doit être équeutée, lavée puis égouttée avant toute utilisation. Attention cependant à vos couteaux non inoxydables car l'oseille, acide, risque fort de leur donner sa couleur verte.

L'oseille en cuisine


L'oseille crue a un goût acide et quelque peu citronné totalement autre de la saveur qu'elle donne aux sauces et aux soupes une fois cuite. Il est recommandé d'utiliser de jeunes feuilles d'oseille étant donné qu'elles contiennent moins d'acide oxalique.
Elles entrent aussi dans la composition des soupes vertes. Acidulées elles conviennent parfaitement aux poissons, aux sauces blanches, aux crèmes, aux oeufs, ainsi qu'aux fromages de chèvre.
Cuisinée seule l'oseille ne doit être consommée qu'avec modération et déconseillée pour des personnes souffrant de troubles rénaux, arthrites.

légumes janvier
légumes février
légumes mars
légumes avril
légumes mai
légumes juin
légumes juillet
légumes août
légumes septembre
légumes octobre
légumes novembre
légumes décembre

serre




Sitemap

Nous avons aussi pensé à elle chez ACD 07/03/2019

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre