semer en serre

Comment semer, repiquer, planter en serre?



Pour bien récolter il faut bien planter, c'est la base indispensable d'une réussite intégrale.
Bien semer ne consiste pas simplement à jeter sur le sol les semences ou à les enterrer vaille que vaille sous une couche importante de terre ou de terreau.

La profondeur du semis est fonction de la grosseur des graines. En principe, la terre de recouvrement ne devrait pas dépasser deux fois à deux fois et demie le plus grand diamètre de la graine
. En pratique, les semences fines sont enterrées à 0,5 ou 1 cm au maximum, la profondeur de semis des plus grosses, comme les haricots, allant jusqu'à 5 cm.

Quel que soit le mode de semis utilisé, il devra toujours se faire dans une terre bien préparée, ameublie en profondeur pour permettre une pénétration aisée des racines, finement émiettée de manière telle que des agrégats trop gros n'empêchent pas la germination. La terre doit être fertilisée quelques jours avant le semis ; les aliments des jeunes plantes seront ainsi tout de suite à leur disposition. Après semis et recouvrement des semences, le sol doit être affermi par un plombage au rouleau ou à la batte.

Il y a plusieurs manières de semer:



- Le semis en rayons ou en lignes consiste à tracer, à l'aide du cordeau et d'une serfouette, un sillon plus ou moins profond dans lequel les graines seront déposées. Pour les semences fines, le sillon est à peine marqué sur le sol avec le manche d'un outil. Plusieurs sillons peuvent être ouverts à la fois avec un rayonneur. Après répartition des graines, les rayons sont refermés au râteau et plombés. Le semis en lignes est facile en ce sens qu'il facilite les travaux d'entretien ultérieurs: binage, sarclage, arrosage, fertilisation. L'écartement entre les lignes varie de 10 cm pour la mâche, le cerfeuil et les radis, à 35 cm pour les betteraves potagères, les navets et autres légumes à grand développement. Pour marquer l'emplacement des lignes avant la levée des légumes, on peut soit terreauter le sillon soit encore mélanger à la semence quelques graines à levée rapide, comme le radis.

- Le semis en poquets est une variante du semis en lignes. Il est pratiqué pour les grosses semences, comme répinard, le pois et le haricot. On dépose tous les 15 à 20 cm un groupe de 3 à 5 graines, les jeunes sujets sont ainsi directement « placés » et il ne faudra pas les éclaircir.

- Le semis à la volée est de plus en plus abandonné pour la pleine terre. Outre que la quantité de graines utilisée est plus grande que dans le cas du semis en lignes, les soins d'entretien, comme les sarclages et les éclaircissages, sont rendus difficiles. Le semis à la volée, qui consiste à répartir uniformément un lot de semences sur une surface donnée se pratique couramment pour les semis en pépinière que ce soit en couche, en serre (serre) ou en caissettes. Les jeunes sujets issus de ces semis sont soit repiqués soit plantés en place.

- Le semis en pots se pratique couramment pour les légumes délicats comme le melon, le concombre, la tomate ou pour ceux qui ne supportent pas le repiquage et dont on veut ainsi avancer la végétation en avant-saison. Par exemple, le semis en pots en avril de haricots (3 graines par pot) dont la plantation se fera vers le 15 mai. On utilise, pour ce faire, des pots en terre ou en plastique et mieux encore des pots en tourbe comprimée qui sont enterrés avec les jeunes plantes sans dépotage. Pour les melons et autres légumes, on sème 3 graines par pot et on supprime 2 sujets dès que la levée est effective, en ne conservant que le plus fort.

Bien planter est aussi important. Il faut faire la distinction entre le repiquage et la plantation. On repique en lignes, à faible distance, des jeunes sujets issus de semis, dans le but de les fortifier et de permettre le développement d'un système radiculaire important. Le repiquage est courant pour le céleri et les choux ; moins fréquent pour l'oignon ou le poireau ; à proscrire pour les pois, les haricots et tous les légumes racines qui se sèment directement en place.

Les jeunes sujets repiqués une ou deux fois sont enfin plantés ; la plantation se fait à l'endroit où le légume sera récolté. Dans beaucoup de cas, les jeunes sujets provenant du semis en pépinière sont directement plantés sans passer par le stade du repiquage. C'est le cas notamment pour les laitues pommées, les endives, les scaroles et souvent pour les poireaux. On plante aussi des parties de végétaux directement à l'endroit où ils vont se développer et mûrir; c'est le cas des bulbes (oignons, ail, échalote) et des tubercules (pomme de terre et topinambour).

Avant plantation, la terre aura été préparée, ameublie (plus grossièrement que pour le semis), fertilisée et affermie. La veille de la plantation, les jeunes sujets sont fortement arrosés.

Le mieux est de n'arracher que la quantité à planter dans l'heure qui suit et de travailler progressivement. Les sujets repiqués sont soulevés avec une motte de terre et mis en place soit au plantoir soit au transplantoir, puis bornés et bassinés. Les jeunes plantes de pépinière sont souvent extraites sans motte; il est donc nécessaire de raccourcir leur feuillage pour éviter la transpiration et la fanaison avant reprise. Souvent aussi on sectionne le pivot de la racine pour l'obliger à se ramifier. Ces opérations s'appellent l'habillage du plançon, alors qu'en réalité il est plutôt question de le déshabiller. La négligence apportée à la préparation des plançons est souvent une cause d'échec de la plantation.

Dans tous les cas, il est indispensable de bien mettre les racines en contact avec la terre par un bon tassement au pied des plantes. C'est le bornage, autre gage de la réussite de vos travaux.

légumes janvier
légumes février
légumes mars
légumes avril
légumes mai
légumes juin
légumes juillet
légumes août
légumes septembre
légumes octobre
légumes novembre
légumes décembre

mini serre
serre




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre