cultiver la bette à carde

Cultiver la bette à cardes



Plante angiosperme-dicotylédone-Caryophyllale

- Famille: Chenopodiaceae
- Genre: Beta
- Origine: Europe méridionale
- Exposition: ensoleillée
- Type de sol: frais, profond, humifère
- Type de végétation : plantes bisannuelle.
- Hauteur : peut atteindre 1,5 m (hampe florale)
- Inflorescence : Glomérules formés de 2 à 8 fleurs.

Semis


Dès la fin avril en pleine terre, semer en poquet tous les 40 cm à 1 cm de profondeur, en rangs écartés de 40 cm. Eclaircir en laissant un plant par poquet (stade 2 à 3 feuilles).

La poirée demande un sol riche en compost bien décomposé, ses facultés germinatives sont d'environ 5 ans.

Récolte


2 à 3 mois après le semis, feuille par feuille suivant les besoins.

La bette ou poirée



Si les Grecs lui donnèrent son premier nom (bette dérive de la lettre), il n'en est pas moins vrai que la bette était déjà cultivée par les Celtes 2000 ans ACN et arriva en Méditerranée assez tardivement, 400 ans ACN. Elle gagna petit à petit l'ensemble de l'empire romain sans toutefois s'y imposer réellement.

La seule à être bien connue au cours de l'Antiquité était la bette-épinard encore que des variétés à cardes rouges aient déjà été décrites à l'époque en Méditerranée.

Charlemagne la distinguera avec quelques dizaines d'autres légumes lorsqu'il en prescrira la culture dans les fermes de l'Empire par le Capitulaire De Villis Vel Curtis Imperii (écrit vers 795) où elle est reprise sous l'appellation beta sans autres précisions.

La bette a été excessivement populaire pendant tout le Moyen-âge. Ce fut l'herbe à pot préférée des seigneurs et de vilains. Avec le poireau, l'arroche, le pourpier, l'oseille et quelques autres, elle fait partie de la recette originale de la porée, la soupe traditionnelle de l'époque.

Par métonymie, la bette y gagna une nouvelle appellation poirée ou bette-poirée.

Sons succès s'accrut encore au XVI° siècle avec l'apparition des variétés à cardes, c'est-à-dire à nervure centrale épaisse et charnue (carde ou côte). L'engouement persista jusqu'au XVII° siècle puis décrut.

Diurétique, a eu jadis son heure de gloire en cancérologie (intestin, organes génitaux). Les feuilles peuvent contenir des quantités excessives de HCN, nitrates et oxalates ; consommation déconseillée en cas de cystites et lithiase oxalique et chez les tout jeunes enfants.

- Fleurs : hermaphrodites, à périgone bien développé devenant dur et rigide, soudé au fruit. Bractéoles nulles ou peu apparentes.

- Feuilles : entières basilaires à limbe généralement un peu cordé à la base.

L'inflorescence est un glomérule composé de 2 à 4 (8) fleurs subsessiles.
- Fruits : sont des akènes.

Mode de reproduction : sexuée, à partir des graines
Tige : dressée, cylindrique à anguleuse.

serre




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre