pomme de terre

La pomme de terre: vitelotte négresse



Histoire de la pomme de terre



La pomme de terre est originaire d'Amérique du Sud. Elle pousse à l'état sauvage tout le long des Andes, de la Colombie au Chili. Sa domestication débuta en altitude, sur les bords du lac Titicaca et gagna progressivement tout la région. Son succès fut phénoménal.
A la période Inca, la pomme de terre constitua avec le maïs l'essentiel des apports glucidiques de toute une civisation.
Les Conquistadors comrirent très vite tout l'intérêt de ce tubercule et l'adoptèrent d'abord pour l'alimentation des prisonniers, puis des troupes en campagne et enfin des marins sur les bateaux en route pour l'Espagne.
En Europe, la plante fut d'abord naturalisée aux Canaries puis en Andalousie vers 1570. L'Angleterre où elle avait été ramenée assez tôt par les corsaires, suivit de peu mais sans grand succès. Par contre, en Irlande où pomme de terre fut introduite au milieu du 16ème sciècle, elle devient rapidement la principale culture vivrière de l'île.
Entre-templs, la pomme de terre était arrivée en Italie. En 1586, le légat du pape en offrit quelques-unes à Philippe de Sivry, gouverneur de Mons qui les fit parvenir à charles de l'Ecluse (dit Clusius) d'Arras, à l'époque intendant des jardins de l'Empereur Maximilien à Vienne. C'est à ce chercheur qu'on doit la première description scientifique de la pomme de terre.
Les premiers pays à être conquis furent l'Allemagne et l'Autriche puis la Suisse, la Suède, la Russie, la Hollande et les Pays-Bas belges où pomme de terre arriva une première fois vers 1620.
En France, où on la signale dès 1600, elle est surtout utilisée pour l'alimentation animale. La reconnaissance viendra plus tard à la fin du XVIII° siècle sous Louis XVI, grâce aux astuces dignes du marketing moderne utilisées par Parmentier.
La VITELOTE NEGRESSE ou boudin noir est la plus grande curiosité de l'espèce de pommes de terre, qui a bien failli disparaître de notre patrimoine nationale. Cette variété, proche des variétés anciennes d'Amérique Latine, a été menacée pour des raisons sanitaires et par l'absence d'une production de plants certifiés.

- fleur: à symétrie radiaire, de couleur blanche à violette, réunies en cyme
- feuille: alterne, composée pennée, à folioles inégales entre elles
- tige: dressée et anguleuse
- le tubercule: de couleur noir violacé, en forme de tube
- mode de reproduction: végétative, par germination des tubercules
- le fruit est uen baie de 2 à 4 cm de diamètre, vert jaunâtre à purpurines
- exposition: ensoleilée
- type de sol: ameubli, riche en humus, profond, frais et léger
- hauteur: 60 à 80 cm

Plantation


De fin mars à mi avril, planter les tubercules tous les 35 cm à 10 cm de profondeur et espacer les lignes de 50 à 70 cm. Dans les régions humides et fraiches, butter à la houe juste après la plantation, dans les autres régions, butter un peu moins d'un mois après la levée.

Récolte


110 à 120 jours après la plantation, les tubercules doivent se détacher facilement du pied. Il est possible de récolter quelques pieds un peu plus tôt (pommes de terre 'nouvelles'). Pour avoir des pommes de terre qui se conservent bien, les laisser en terre trois semaines, nos sans avoir préalablement coupé les fanes. Les tubercules seront laissés sur le sol durant une heure environ puis stockés dans un endroit frais et obscur pour éviter le verdissement.

En cuisine


La pomme de terre cuite avec la peau est riche en amidon, glucides, potassium, phosphore, magnésium, calcium et en vitamines (A, B1, B2, B6, C)

serre




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre