serre en février

Dans la serre froide, la serre tempérée et la serre chaude en février



Le printemps approche et bientôt le jardinier amateur pourra se livrer à son passe-temps favori. Les conditions climatiques sont nettement meilleures et il se servira déjà de sa petite serre pour employer les différents moyens de multiplication et procéder au rempotage de certaines plantes. Mais, attention février le plus court des mois est souvent le moins courtois et il faudra en tenir compte. Pour éviter de chauffer tout le local vitré, on installera une bâche à multiplication à volume réduit, moins exigeante en calories que la serre entière. Pour les premiers semis, une pièce chauffée de l'habitation peut convenir, tout au moins pendant quelques jours.
De février à mai, nous désignerons les serres suivant la température nocturne qu'elles doivent avoir tandis que dans la suite, à part certains soins qui peuvent être différents, on les traitera de la même manière.
Dans la serre froide, qui sert surtout à l'hivernage des plantes, on maintiendra une température de +5 à +10°C, dans la serre tempérée, de +10°C à +15°C et dans le serre chaude, de + 15°C à +20°C. Compte tenu du prix de chauffage, cette dernière n'est guère utilisée avant le mois d'avril sauf si elle est placée contre l'habitation et profite de sa température le nuit ;

Dans la serre froide



Il faudra mettre tout en œuvre pour éviter l'élévation excessive de la température, en aérant, dès qu'à l'extérieur, il y a +5 à +6°C, en ombrageant au besoin et en bassinant entre les plantes. Fermer les aérateurs vers 16 h pour conserver la chaleur produite par le soleil.

* Plantes à fleurs



- Semis
Dans la deuxième quinzaine du mois, semer : giroflées-quarantaines, reines-marguerites, dont on veut hâter la floraison, mais aussi : cinéraires maritimes et centaurées candidissima.

- Repiquage et empotage
Pour les œillets Chabaud et autres plantes semées en janvier. Passer en serre froide les pois de senteur semés en pots afin de les durcir ; au besoin, les pincer.

- Rempotage
Les cinéraires hybrides, les calcéolaires herbacées et les primevères obconiques seront rempotées en pots de 12 à 14 cm. Dernier empotage des amaryllis qui fleuriront de 4 à 6 semaines après.

* Plantes bulbeuses


Rentrer en serre en succession les potées de tulipes, jacinthes, crocus et narcisses.

Glaïeuls
Mettre un bulbe de 12 cm de circonférence dans un pot de 10 cm, pour planter sous châssis en mars.

Chrysanthèmes
Arroser plus souvent pour faire développer les drageons dont les têtes serviront de boutures.

* Plantes potagères



Début du mois, semer en caissettes ou en pots : fèves de marais, pois nains et à rames d'une variété hâtive. Dès la germination, mettre à une température plus basse.

* Plants fruitiers


Tailler la vigne et le pêcher dès que possible, palisser les anciennes tiges, labourer le sol et appliquer la fumure d'entretien.

Dans la serre tempérée



* Plantes à fleurs



Agir comme en serre froide mais commencer à mettre en végétation les plantes qui doivent être bouturées en mars : pélargoniums, fuchsias, calcéolaires rugueuses et chrysanthèmes.

- Rempotage
Toutes les plantes de serre ou d'appartement qui l'exigent seront rempotées à la fin du mois. Si ce n'est pas nécessaire, un bon surfaçage fera l'affaire.

* Pour les légumes et les fruits


S'inspirer de ce qui a été écrit pou la serre froide.

Dans la serre chaude



* Plantes à fleurs



Continuer les semis de janvier et repiquer les jeunes plantes. Vers le 15/20 février, semer les pétunias, les salvias, les lobélias et les pyréthrums. Après le repiquage, mettre à une température plus basse, surtout pour éviter la toile.

- Bouturage
Suivant l'état des pieds-mères, on peut commencer fin du mois le bouturage de toutes les plantes qui serviront à la décoration estivale des jardins. Dès la reprise, empoter séparément dans un terreau de richesse moyenne.

- Ombrage
Se méfier des premiers rayons du soleil qui peuvent brûler facilement les plantes qui ne sont pas encore habituées à la pleine lumière.

* Plantes potagères



Repiquer une première fois les espèces semées en janvier (céleris à côtes). Faire un premier semis de tomate, de melon, d'aubergine et de piment, en vue d'une culture hâtive.
Terminer le forçage des chicorées de Bruxelles. Rentrer quelques touffes d'asperge, de chou marin et de rhubarbe afin d'en consommer en avance. Mettre quelques tubercules de pommes de terre dans des pots de 20 cm et les sortir en avril, à l'abri des dernières gelées ; semer aussi quelques graines d'une variété de haricot mangetout et traiter de même.

serre février
serre




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre