cultiver pourprier

Le pourpier est un légume injustement boudé par la plupart des jardiniers.



Sa tige est épaisse, charnue, garnie de feuilles épaisses également, feuilles à l'aisselle desquelles naissent de petites fleurs jaunes. En cuisine on consomme les feuilles cuites en potages ou à la manière des épinards. Les jeunes tiges et les feuilles peuvent aussi se manger crues, en salade ou en garniture avec d'autres légumes.

Le pourpier pousse bien dans toutes les terres mais marque une nette préférence pour les sols frais et assez légers.

Les semis du pourpier se font en avril sous châssis puis en pleine terre, à bonne exposition, en mai et juin. Les graines ne doivent être que très finement recouvertes avec du terreau bien tamisé. Les récoltes commencent en juillet et se prolongent jusqu'aux premières gelées. Pour que le pourpier soit bien doré, il faut l'arroser en plein soleil et ce contrairement à de très nombreuses autres plantes. On cueille au-dessus des deux feuilles de la base de chaque pousse.
Légume très sain, le pourpier ne connaît ni maladies ni ravageurs. Un légume écologique en quelque sorte !

Si on pratique les cultures associées, il faut savoir que le pourpier s'entend avec tous les légumes qui ne lui font pas de l'ombre. Il existe un pourpier vert qui est une sélection de l'espèce sauvage et un pourpier doré à larges feuilles. Le pourpier doré est d'une excellente qualité gustative.

Voilà donc un légume à semer sans plus tarder !



serre




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre