panais

Plante relativement proche du navet, le panais est lui aussi peu cultivé et à tort tant ses qualités sont nombreuses.



On ne consomme la racine en mélange avec celle de la carotte mais c'est surtout pour aromatiser les potages qu'on utilise le panais. Ce légume apprécie les terres profondes, humifères et fraîches. Il déteste les sols calcaires. Il aime les expositions ensoleillées.

Le semis du panais peut se faire à trois périodes de l'année. En mars, en lignes distantes de trente centimètres et avec une récolte qui se fera en juillet, en mai pour une récolte en août-septembre et enfin en juillet pour une récolte destinée à la provision hivernale. Les graines de panais germent après une quinzaine de jours mais la germination est parfois quelque peu capricieuse. La conservation du panais est identique à celle de la carotte.

Les insectes s'attaquent à la carotte peuvent aussi faire des dégâts au panais. La rouille et le mildiou, deux maladies dues à des champignons, sont les maladies majeures du panais. On peut les traiter préventivement à l'aide d'un fongicide peu toxique mais quand les plantes sont attaquées on ne peut plus rien faire sauf les détruire rapidement afin d'éviter une contamination des autres plantes. En cultures associées, il est bon de savoir que le panais se plaît en compagnie des radis

Le panais '1/2 long de Guernesey' est une remarquable variété produisant une racine volumineuse et qui ne demande pas de protection hivernale. Elle est donc bien adaptée pour une production été-automne.

Le panais commun



(Pastinaca sativa subsp. Sativa)

- Plante angiosperme-dicotylédone-Apiale
- Famille: apiaceae
- Genre: pastinaca
- Origine: Europe, Asie occidentale
- Exposition: ensoleillée
- Type de sol : profond, bien préparé, non pierreux, pH neutre
- Type de végétation : plante bisannuelle
- Hauteur : peut atteindre 1,5 m à la floraison
- Inflorescence : Ombelle à fleurs jaunes
- Système radiculaire : racine pivotante tubérisée de couleur blanc beige, d'une longueur de 18 à 30 cm et d'un diamètre de 5 à 8 cm. La plante contient de l'amidon.
- Culture : le semis a lieu au printemps en avril-mai quand le sol est bien ressuyé, pas trop profond et en lune décroissante. Peu sensible aux maladies mais prévoir une protection contre la mouche de la carotte et les campagnols qui en raffolent. Espacement des plants : semer 3 à 4 graines en poquets distants de 8 à 10 cm et 30 à 45 cm entre les rangs, éclaircir par la suite en ne laissant qu'un plant en place.
- Récolte : l'arrachage des racines a lieu après minimum 100 jours de croissance, c'est-à-dire à partir de fin juillet. Stockage en silo dans un substrat humide (sable grossier) ou arrachage au fur et à mesure des besoins jusqu'en mars.
- Feuille : alterne, pennatiséquée à segments foliaires larges.
- Inflorescence : ombelle à 5-20 rayons composée de fleurs à 5 pétales libres de couleurs jaune, 5 étamines et à 1 ovaire infère surmonté d'un disque nectarifère appelé STYLOPODE portant 2 styles.
- Tige : grand tige ronde et cannelée
- Mode de reproduction : sexuée, à partir des graines, les akènes, à bords non épaissis, groupées par 2 (diakène) se séparant à maturité tout en restant souvent suspendus à un axe central jusqu'à leur dissémination. Chaque akène porte 5 côtes longitudinales primaires et 4 côtes secondaires entre les primaires (peu visibles).

Le panais est la racine comestible d'une plante proche du céleri. Le panais cultivé s'est développé à partir du panais sauvage que l'on retrouve dans le centre et le sud de l'Europe.

Au Moyen Âge et à la Renaissance, le panais était un légume fort apprécié en Europe. Les grecs et les romains l'ont probablement cultivé, bien qu'il y ait une certaine confusion dans la littérature, jusqu'à la fin de la Renaissance entre la carotte et le panais.

Le panais est manifestement cultivé comme légume en Allemagne, au milieu du XVI siècle, et particulièrement apprécié pour son goût sucré, sa rusticité et son aptitude à supporter l'hiver en terre.

Principales caractéristiques alimentaires :
- teneur élevée en glucides : 17,99 g pour 100 g (cette teneur élevée a été exploitée pour en faire du vin, de la confiture ou une farine sucrée servant en pâtisserie).
- Le taux de protéines est de l'ordre de 1,2g pour 100g.
- Le panais est une excellente source de potassium et d'acide folique ; contient des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, C et E.

Il se consomme cru, rapé, en vinaigrette ou cuit dans les soupes, les pot-au-feu, en chips, en purée,...

Cultiver panaïs
serre




Sitemap

Nous avons aussi pensé à elle chez ACD 07/03/2019

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre