melon

Melon/Pastèque le match



Entre pastèque et melon, le coeur des jardiniers balance. Question de goût, mais aussi de conditions de culture... car si ces deux cucurbitacées ont un mode de développement similaire, leur conduite ne présente pas nécessairement les mêmes contraintes !

Un maximum de lumière et de soleil, voilà qui résume bien les besoins essentiels de ces plantes d'origine africaine à longues tiges grêles rampantes. Mais à la différence de la pastèque qui nécessite des températures élevées pour faire mûrir ses fruits-ce qui la réserve tout de même aux jardiniers des régions chaudes ! le melon peu, lui, plus aisément s'adapter au climat du nord de la Loire pour peu qu'on choisisse des variétés précoces adaptées...

Taille de restriction : le melon est seul concerné!


Si on le laissait faire, ce géant aurait tôt fait de produire en abondance des tiges rampantes de plusieurs mètres de long, et quantité de fruits qui ne pourraient pas parvenir à maturité. C'est pourquoi on s'applique à tailler la plante (exceptés les hybrides) pour en arrêter la croissance et favoriser la maturation des fruits, pas plus de 3 à 6 par pied.

De gros gourmands!


La pastèque comme le melon sons exigeants en matière organique et demandent durant leur croissance, quasi tous les mois, une fertilisation foliaire (à vaporiser directement sur le feuillage pour que les nutriments soient immédiatement assimilés et utilisés par la plante) riche en azote, phosphore, potassium, calcium, magnésium, fer qui favorisera l'enracinement et le développement des fruits.

L'une résiste à la sécheresse, l'autre pas!


Si la pastèque est exigeante en eau, nécessitant en cela des arrosages fréquents, elle résiste par contre mieux à la sécheresse que le melon qui finit par se fendre en cas d'insuffisance hydrique.

La pastèque, moins sensible aux maladies...


Si le melon se présente comme une plante vigoureuse, il n'empêche que, plus que la pastèque, il est sensible aux maladies : fusariose (jaunissement et flétrissement des feuilles), oïdium (apparition d'un duvet grisâtre sur les tiges et les feuilles), verticiliose (larges taches brunes et jaunes sur les feuilles). D'où l'intérêt de privilégier les variétés résistances aux maladies. Quant aux autres ravageurs : surveillez de près les pucerons, thrips, limaces et autres gastéropodes !

Melon: un grand choix de variétés


Melon / Pastèque: un grand choix de variétés

serre




Sitemap

Nous avons aussi pensé à elle chez ACD 07/03/2019

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre