Amender le sol

Amander le sol

Le sol de votre jardin est-il argileux, sablonneux, tourbeux, rocailleux? Composé d'un mélange de sable et d'argile (limon)? Calcaire, acide, neutre? Pauvre? Menez l'enquête et redressez la barre si nécessaire.

Etape 1

Premier test, le drainage: argrosez le sol nu et observez la vitesse à laquelle il absorbe l'eau. Les terrains sablonneux et caillouteux drainent rapidement tout apport de liquide, tandis que l'argile le conserve beaucoup plus longtemps.

Etape 2

Prenez une poignée de terre et comprimez la pour juger de sa structure. Une motte de glaise humide colle aux doigts et en conserve la forme, tandis que le sable mouillé se decompose facilement ; le limon et la tourbe présentent une structure intermédiaire.

 

Etape 3

En general, une couche superficielle meuble et assombrie par la présence de substances nutritives sera de bonne qualité; lorsqu'elle ne fait que quelques centimètres d'épaisseur, il sera toutefois nécessaire d'amender le sol en profondeur en y mélangeant du compos ou d'autres matières organiques bien digérées. Sans cela, un terrain argileux retiendra trop d'eau et deviendra trop compact, tandis qu'une terre sablonneuse aura tendance à se dessécher trop rapidement et à laisser filer les substances nutritives. Le limon, don't la structure est bonne, n'est pas toujours suffisamment fertile. La tourbe comporte des debris végétaux difficiles à digérer et reticent l'eau. Les sols rocailleux, enfin, sont souvent très calcaires et fortement drainants. Un limon argileux est ideal.

Etape 4

La qualité des couches plus profondes est particulièrement importante pour les plantes d'une certaine taille. Creusez un trou de 30 à 60 cm de profondeur pour voir ce qui se trouve en dessous de la surface.

Etape 5

Sous la surface, la terre sera souvent compacte et peu fertile; un bêchage profond permettra alors de l'ameublir. Profitez-en pour éliminer les cailloux et débris éventuels. Une autre possibilité pour ameublir la terre est de planter un engrais vert à racines profondes (comme le lupin); les fabacées (lupin, vesce à épis, trèfle blanc ou rouge) sont, en outre, une bonne source d'azote. Notons que les engrais verts préviennent aussi la proliferation des mauvaises herbes.

Etape 6

Un apport régulier de substances nutritives est à recommender. Les engrais organiques (composés de substances naturelles) sont bénéfiques aux organismes qui vivent dans le sol mais aussi à la structure de ce dernier. Les engrais artificiels ont un effet rapide mais de courte durée.

Etape 7

Il existe également des tests d'acidité du sol (disponibles dans les centres de jardinage). Les sols acides (comme les tourbières) présentent un pH situé entre 1 et 7, un sol neuter (comme certains terrains argileux) aura un pH exactement égal à 7 et un sol basique ou calcaire (p. ex. certains sols rocheux) présentera un pH supérieur à 7. Ce paramètre peut être corrigé par un apport de calcaire si le sol est trop acide, ou de tourbe s'il est trop calcaire.

Etape 8

Il n'existe pas de règles générales en matière d'apport de nutriments. Certaines plantes auront besoin d'azote pour améliorer l'épanouissement du feuillage; les plantes à fleurs et les fruitiers tireront plutôt profit d'un apport de potassium, qui favorise la floraison et la fructification. Le phosphate, enfin, est garant de racines en pleine santé. La plupart des engrais allient ces différentes composants en proportions variables.

serre jardin




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre