La fève des marais (culture sous serre jardin)

La fève des marais (cultivation sous serre jardin)

GENERALITES

Fève de maraisLa culture de la fève des ma­rais remonterait aux temps pré­historiques, à l'âge de la pierre. Son origine est peu connue, le sud de la Mer Caspienne et l'Afrique septentrionale seraient probablement les centres d'ori­gine de ce légume. Des grains de fève ont été retrouvés dans des tombes égyptiennes datant de plus de 2000 ans avant J.-C.. La fève des Marai s est une plante annuelle appartenant à la fa­mille des FABACEES (légumineuses), au genre VICIA et à l'espèce FABA. Son nom scientifique est donc Vicia faba.

Elle est caractérisée par une tige dressée, quadrangulaire et creuse qui peut atteindre jus­qu'à 1 m de haut et qui présente souvent une teinte rougeâtre. Elle porte des feuilles compo­sées de 5 folioles ovales.

Les fleurs sont disposées en grappes comptant de 2 à 7 fleurs de teinte blanche et noire ou violette. Les fruits son! des gousses vertes, larges, souvent dressées et renfermant de 3 à 8 graines de forme et de couleur variable (polymorphisme). Dans 100 grammes, on compte de 50 à 100 graines. Leur fa­culté germinative peut aller jus­que 5 ans. On peut donc semer sans problème des semences achetées l'année précédente. Dans de bonnes conditions, la germination se fait en 1 ou 2 semaines.

L'usage culinaire de la Fève des Marais est similaire à celui du Haricot : en hors-d’œuvre, en potage ou en purée,... Séchées, les Fèves représentent, comme les Haricots et les Pois, un aliment très riche et très nour­rissant. Mais, comme tous les légumes de cette famille, le Fève est parfois difficile à digérer.




CLASSIFICATI0N ET VARIETES

• Fève «d'AGUADULEE A TRES LONGUES COSSES».
• De SEVILLE : à longues cosses.
• Hâtive: très large, pour se­mis plus tardifs.
• 3 x blanche

 EXIGENCES

Du point de vue climatique, la Fève est assez rustique. Elle peut même supporter de faibles gelées printanières de l'ordre de -3°. Par contre, la plante adulte ne résiste pas aux gels hiver­naux. La Fève peut se développer dans tous les sols; on évitera cependant les terres trop chau­des et trop sèches. Un sol légè­rement argileux est favorable. La fumure organique sous forme de fumier est à proscrire. Elle se situe donc en quatrième posi­tion dans la rotation quadriennale, après la pomme de terre et avant les foliacées. Les apports azotés sont donc réduits car les plantes de la fa­mille des Fabacées synthétisent de l'azote dans le sol à partir de l'azote atmosphérique (4/5 de l'air que nous respirons). La fumure minérale s'équilibre donc comme suit : 1 kg de ni­trate d'ammoniaque, 6 kg de superphosphate et 5 kg de sul­fate de potasse pour un are.


CULTURE

La culture normale s'effec­tue en semant en mars en plein air et en récoltant en juin-juillet. Afin d'étaler la période de ré­colte, des semis de février à chaud (12°C) et une plantation en mars permettent une récolte en fin mai-juin. Les semis à partir d'avril permettant des ré coites en juillet-août sont à dé­conseiller.

SOINS CULTURAUX

On sème en rayons profonds de S cm à distance de 40 cm entre lignes. Dans la ligne, on dispose 2 graines tous les 20 cm. Les soins culturaux se résu­ment à des binages qui permet­tent de lutter contre les mauvai­ses herbes et limitent les pertes en eau du sol. Pour soutenir la tige érigée un buttage est effec­tué lorsque la plante atteind 15 à 20 cm. Afin de grouper et de hâter la formation des gousses, on pince les tiges au-dessus de 6-7 groupes de fleurs pour les variétés hâtives (10-12 groupes pour les variétés vigoureuses).


RECOLTE

Comme pour les haricots et les pois, la récolte dépend de l'utilisation culinaire du légume. On cueille les jeunes gousses avant formation des graines pour les consommer vertes. Pour la consommation de graines ten­dres, on récolte juste après leur formation. Enfin, pour la con­servation et la consommation en sec, la récolte a lieu lorsque les grains sont formés et sont suffisamment secs. Le rende­ment peut atteindre jusqu'à 400 kg à l'are.


DEFENSE DES CULTURES

La Fève des Marais est très sensible aux attaques estivales des pucerons noirs. C'est la raison pour laquelle les semis d'avril sont déconseillés. Si l'attaque est importante, enle­ver les parties atteintes. Pour les cultures plus tardives lorsque l'on consomme les grains secs, on rencontre souvent la bruche de la Fève. Il s'agit d'un coléoptère dont la larve parasite l'inté­rieur des graines. Une pulvérisation à base de DIMETHOATE est efficace, mais elle doit se situer après la floraison. Pour la conservation des gousses sèches, un triage est indispensable à fin que la bruche ne contamine pas les grains en stockage. Pour lutter contre les maladies fongiques des feuilles (mildiou, rouille,...) pulvérisez avec des produits à base de MANEBE, M ANCOZEB E,...

Bref, une légume idéale pour culture sous serre jardin!

serre jardin




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre