De la rhubarbe dans la serre en février!

RhubarbeTout savoir sur la rhubarbe

La rhubarbe fait partie du genre RHEUM qui comprend une cinquantaine d'espèces utilisées essentiellement dans le domaine médicinal (digestif et purgatif).
Les espèces que l'on cultive dans nos régions sont originaires du continent asia­tique (Mongolie, Turkestan,...). La rhubarbe était déjà cul­tivée en Chine comme plante médicinale au 27ème siècle avant J.-C. Ce n'est qu'au 16ème siècle qu'elle fut intro­duite dans nos réglons et en­fin cultivée comme légume à partir du 18ème siècle. Son essor ne date que du 19ième siècle. On en consomme les pétioles acidulés cuits, en tarte, en compote ou en con­fiture. Elle a également sa place dans la fabrication des vins de fruits.

La rhubarbe est une plante vivace qui appartient à la fa­mille des polygonacées. C'est une plante rustique qui se présente sous la forme d'une souche rhizomateuse épaisse don­nant naissance à de larges feuilles. Les pétioles, longs de 30 à 50 cm, sont plus ou moins rougeâtres. L'enracinement est très im­portant et peut atteindre de 2 à 3 mètres de profondeur. Les fleurs disposées en panicule terminale sont blan­ches ou rouges.
IMPORTANT: les limbes foliaires contiennent une forte teneur en acide oxalique qui peut rendre leur consommation dangereuse, notamment pour les enfants et les per­sonnes âgées.

Conseils pour la culture
 
Le sol

La culture de la rhubarbe peut donner de bons résultats dans tous types de sols. Elle préfèrera cependant les ter­res profondes et riches. Si possible, évitez aussi les sols trop argileux ou humides, ou cultivez alors sur butte.
Comme elle est vivace, la rhubarbe occupera le terrain pour de longues années. C'est pourquoi il est important de bien nourrir la terre et de veiller à ce que des mauvaises herbes ne s'y développent pas. 

A l'automne, pratiquez des labours profonds et enfouissez de la fumure. Par mètre carré, prévoyez 10 kg de fumier bien dé­composé, 200 g de sco­ries et 40 g de sulfate d'am­moniaque.
Au printemps, ajoutez 4 kg de sulfate d'ammonia­que, 6 kg de superphosphate et 4 kg de sulfate de potasse à l'are.

Entretien

A la fin de la saison, la rhubarbe aura besoin d'une période de repos importante. Les gelées hivernales lui seront alors bénéfiques.

En saison, empêchez la floraison en coupant les hampes (tiges florales) dès leur apparition.     

En automne, au printemps ou en juin-juillet après la récolte, vous pourrez procéder à la division des souches. Pour ce faire, utilisez une plante-mère productive, saine, de 7 à 8 ans. Déplantez-la et divisez-la au couteau de façon à ce que chaque plante-fille ait 3 à 4 beaux bourgeons. Limitez autant que possible la surface de coupe afin de favoriser la reprise et limiter les risques de pourriture.
Une fois divisées, plantez les rhubarbes à une distance d'un mètre, dans des trous de 40cm de côté et de profondeur. Ajoutez du terreau sur 10cm et placez la plante de façon à ce que les bourgeons soient au-dessus du niveau du sol. Tassez bien le sol et laissez une cuvette d'arrosage pour récolter l'eau de pluie.

Variétés

Il n'est pas évident d'obtenir de la rhubarbe d'une variété spécifique. Souvent, on n'en fait pas mention dans le commerce.
Il existe des variétés hâtives, telles que: Prince Albert, Queen Victoria...
Mais d'autres possibilités s'offrent à vous, comme la Champagne Rouge ou la Sutton...  

Récolte

En général, en peut espérer une première récolte dès la deuxième année, mais cela dépend de la vigueur de la plante. Chaque plante produira entre 2 et 4kg.
La récolte peut débuter en avril et se prolonger jusqu'en juillet. Avec une culture en serre, vous pourrez récolter plus tôt.
Veillez à une récolte délicate, limitée à 3 ou 4 feuilles par plante et par récolte. Ne coupez pas, mais cassez le pétiole par simple torsion.
 
serre jardin




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre