La mâche dans la serre jardin

La mâche dans la serre jardin.

1. GENERALITES.
Ce légume d'hiver fait partie de la famille des Valérianacées. Son nom scientifique est Valérianella olitora. Il s'agit d'une plante indigène utilisée depuis longtemps. Selon la région, elle est appelée boursette, doucette, raiponce, salade de blé, oreilles de lièvre. En Suisse, elle se nomme rampon et en Angleterre, c'est la laitue d'ag­neau. Il n'est pas rare de la rencontrer dans les champs après les moissons mais sa culture ne remonte qu'au 17ième siècle.
La mâche est riche en vitam­ines et se consomme en sa­lades ; soit seule, soit en mélange avec d'autres légumes tels que le chicon ou de la betterave rouge.



C'est une plante bisannuelle caractérisée par une rosette de feuilles vertes dont la taille et la forme diffèrent selon les variétés. Les racines, nombreuses et fines, occupent les 25 premiers cm du sol. En seconde année, après l'hiver, la plante développe sa hampe florale portant à maturité des fleurs dégageant un parfum peu agréable; l'autofécondation est de règle. Les graines arrondies sont des akènes de couleur grise. Leur taille est fonction de la variété. Il en existe des petites et des plus grosses (600 à 1000 au gramme). La durée de conservation varie entre 5 et 10 ans. La durée moyenne de germination est de 8 jours selon la climatologie.

2. CLASSIFICATION.
On classe les variétés de mâche en 2 grands groupes :

A. MACHE A GROSSES GRAINES.
Elle regroupe les variétés à gros rendement et à feuilles allongées (oreille de lièvre). La saveur de ces variétés n'équivaut pas celle de la mâche à petites feuilles. On trouve dans ce groupe la mâche à grosses graines de Hollande, verte à cœur plein, race ronde royale, valgros, etc.



B. MACHE A FINES GRAINES.
Ces variétés ont un rendement plus faible mais résisteraient mieux aux froids hivernaux. Leurs feuilles sont plus petites et plus vertes. La finesse de leur saveur les réserve aux vrais connaisseurs. On trouve les variétés : mâche verte d'Etampes, verte de Cambrai, etc.

3. EXIGENCES.
La mâche se cultive sous tous les chinais et résiste fort bien au froid, donc idéal à cultiver dans une serre jardin. Par contre, elle craint la chaleur, raison pour laquelle il ne faut pas la semer trop tôt en été. En ce qui concerne les sols, la mâche n'a pas d'exigences particulières. Les plus favorables seront frais, de bonne consistance physique, exempts de mauvaises herbes et présenteront également une bonne fermeté. La mâche est une plante peu exigeante que l'on cultive toujours après d'autres cultures dont elle bénéficie de la fumure. Elle représente Je type même d'une culture dérobée après une culture de pommes de terre par exemple. Dans certains cas, des apports azotés nitriques peuvent être envisagés (2 kg de nitrate d'ammoniaque à l'are).

4. CULTURE.
En général, la préparation du sol se limite à un extirpage suivi d'un ratissage. Dans tous les cas, la terre devra être exempte de mauvaises herbes. Ce résultat est obtenu soit mécaniquement, soit chimiquement à l'aide d'un herbicide (produit à base de monalide par exemple).


Afin de faciliter les soins culturaux (binages et désherbages), nous recommandons un semis léger en lignes distantes de 20 cm (largeur de la binette). Les semences seront enfouies par un léger coup de râteau, puis le terrain sera plombé sérieusement. Un bon arrosage est souvent nécessaire à ce stade de la culture.
Un semis du début août permet déjà une récolte en octobre. Les semis s'échelonnent jusqu'à la mi-septembre pour récolter en hiver et au printemps. Au-delà du mois de mars toute culture est rendue impossible par la montée à graines des plantes.
Les soins culturaux se résument à des binages et des sarclages; tout sera fait pour préserver les plantes contre les mauvaises herbes et la sécheresse.

5. RECOLTE.
On récolte dès que les rosettes sont franchement formées. On les coupe au couteau au ras du sol et on supprime les feuilles delà base qui se révèlent souvent jaunes ou abîmées.
En cas de fortes gelées, il est intéressant de protéger la culture à l'aide de châssis et de paillassons. Cette protection permet également de récolter des produits plus propres et moins humides.
On peut récolter jusqu'à 1 kg de feuilles au M².
La mâche est une plante très résistante aux parasites. Il convient cependant de signaler une rouille et un oïdium qui attaquent la plante en automne et en hiver. Ils se rencontrent dans les sols trop humides ou dans les cultures mal éclaircies.

serre jardin




Sitemap

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

SALON LACROIX LAVAL 15/05/2017

Retrouvez ACD pour la troisième année de suite au salon Scènes de Jardin. 3ème édition du salon du jardin à Lyon Scènes de Jardin est dédié à l’art de vivre au jardin.

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre