Le cardon (culture sous serres jardin)

Le cardon (culture sous serres jardin)

GENERALITES

Le cardon, appelé également cardonette ou chardenctte, est une plante qui ressemble très fort à l'artichaut.
Son centred'originc serait les régions méridionales. On le retrouve d'ailleurs en quantité près de LYON, une des régions de haute gastronomie en France. 11 était déjà cultivé chez les Grecs et les Romains. Dans ses écrits, Pline le décrit comme un légume de luxe. Ils consom­maient les pétioles et les inflorescences. L'introduction du cardon en Belgique remonte au 16ème siè­cle. Au 18èmc siècle, de nom­breux tableaux hollandais le montrent. De nos jours, ce légume déli­cieux et fin est, malheureuse­ment, trop peu cultivé. Le cardon appartient à la fa­mille des astéracées (Compo­sées), au genre CYNARA (comme l'Artichaut) et à l'espèce cardunculus. Son nom technique est donc CYNARA CARDUNCULUS. L'artichaut ne serait qu'une variété de cardon,sélectionnée pourlapro-duction d'inflorescences, alors que le cardon est cultivé pour ses feuilles.
Le cardon est une plante vi-vace cultivée en annuelle car nos hivers sont trop rigoureux. 11 peut atteindre jusqu'à 1 m,50 de haut, ses feuilles sont étroi­tes, grande et presque blanches à la face intérieure. Les pétioles sont charnus, épais et longs. Chez certaines variétés, les feuilles, pétioles compris, sont épineuses.
Il est préférable de choisir des variétés inermes (sans épi­nes). Les fleurs sont des capitu­les plus petits que chez l'arti­chaut. Les graines sont volumineu­ses, on en compte 25 dans un gramme. La faculté germinative est de 5 ans. Deux petites se­maines suffisent pour la germination. On consomme les cardes blanchies qui représentent un légume savoureux au goût par­ticulier. Son utilisation culi­naire est fort proche de celle du céleri blanc.

VARIETES

On recherche surtout les va­riétés inermes présentant des cardes presque blanchies natu­rellement.
- Blanc amélioré : sans épi­nes, charnu.
- Plein Blanc inerme : côtes larges et longues.

EXIGENCES

Le cardon fait partie du groupe des foliacés. Une forte fumure organique est donc né­cessaire : en automne on en­fouira de l'ordre d'1 tonne de fumier décomposé à l'are. Au printemps, ajouter 2 kg de ni­trate d'ammoniaque, 4 kg de superphosphate et 5 kg de sul­fate de potasse. Pendant la cul­ture des apports en nitrates peu­vent être distribués (2 g de nitrate de potasse par litre d'eau).

Toute bonne terre de jardin peu convenir. Eviter cependant les terres sèches et pauvres.

CULTURE

Pour hâter la culture, on peut semer sous verre en avril. Pla­cer 3 graines par pot de 10. A la levée conserver la plante la plus trapue et la mieux formée. Dé­but mai, endurcir les plantes en les plaçant à l'extérieur (proté­ger des gelées) ou en serres jardin. La plantation à lieu à la fin mai à un mètre en tous sens. Le semis d'avril se récolte à partir de septembre.

Les semis de plein air ont lieu en mai. Placer 3 graines dans des fosses de 4 cm de profon­deur. Ces fosses sont distantes de 1 m en tous sens. Eclaircir après la levée et ne conserver qu'une plante par poquet. Ces semis sont récoltés en octobre ou plus tard grâce à l'hivernage des plantes.

SOINS CULTURAUX

Il est possible de prévoir au début, des cultures intercalaires (laitues, radis,...). Biner ou placer un paillis pour éviter les façons culturales et conserver l'humidité du sol. Arroser souvent et ne pas oublier l'azote. A l'approche de la récolte, il faut blanchir les pétioles. 3 à 4 semaines sont nécessaires pour un blanchiment complet. Mais il doit être progressif car les cardes blanchies pourrissent fa­cilement. Choisir les plantes bien déve­loppées, les laisser ressuyer, les nettoyer et ensuite réunir les cardes à l'aide de liens non coupants. Ne pas serrer trop fort. Ensuite, entourer l'ensem­ble d'un matériau opaque (car­ton, papier gris, paillasson,...). Pour éviter la pénétration des eaux de pluie au cœur de la plante, couvrir le sommet d'un grand pot ou d'un seau. Un buttage de la base de la plante peut favoriser la stabilité de l'ensemble.
Le blanchiment en cave, comme pour le céleri, est possi­ble. On estime qu'une belle plante donne 4 kg de cardes.
Le cardon, comme l'artichaut, ne sont pas les plantes les plus attaquées du potager. Contre les pucerons, des pulvérisations insecticides à base de PYRE-THRE ou de DIMETHOATE sont efficaces.

Contre le mildiou, tout fongicide du feuillage peut con venir (MANEBE, MANCO ZEBE, CULTURE,...).

serres jardin




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre