Au jardin biologique en octobre dans les serres jardin

Au jardin biologique en octobre dans les serres jardin

AU POTAGER.

A l'air libre.

Cardons. Enrouler un paillas­son ou quelques épaisseurs de toile de jute autour des feuilles puis butter et récolter après blanchiment.
Céleris à côtes pleines. Blan­chir et récolter, protéger lors des premiers risques de gelée. Chicorées frisées et scaroles.
Blanchir successivement les plantes les plus développées et récolter selon les besoins. Prévoir de les abriter par différents moyens à l'approche des premières gelées.
Chicorées witloof. Commen­cer à arracher les plantes des­tinées à la culture ordinaire.
Choux brocolis tardifs de Wal­cheren. 11 faut les butter pour éviter leur renversement par le vent ou le poids de la neige.



Choux cabus hâtifs. Plantalion en octobre, en rigoles de 10 à 12 cm de profondeur, des plantes semées vers le 15 août.
Epinards, mâches. Maintenir les lignes propres par des bi­nages et sarclages, épandre du compost et récolter au fur et à mesure des besoins.
Poireaux, Epandre du com­post entre les lignes et le cou­vrir de matières organiques telles que feuilles, dernières tontes de pelouses, tiges flora­les fanées de plantes vivaces, etc...
Potirons. En achever la ré­colte et les conserver dans un local pas trop frais.
Choux cabus tardifs. Conti­nuer la récolte.

Conservation des légumes ra­cines. Carottes, scorsonères, navets, betteraves, radis d'hi­ver, panais :
- sur place : dans les terrains bien drainés et où il n'y a pas à craindre les dégâts des ron­geurs. On épand du compost entre les rangées de légumes.
- en stratification : en cave ou dans un trou bien drainé à l'extérieur. On alterne une couche de légumes et une couche de sable de rivière.
- en silos : pour des quantités importantes de racines I) s'agit d'une tranchée ou d'un trou de paille. Les légumes sont recouverts d'une cou­che de paille puis de terre lorsque le tas est terminé. Il faut prévoir une ou des che­minées d'aération.
- en fûts, tonneaux ou cais­ses : dans un endroit bien drainé du jardin. Les racines sont simplement mises dans les récipients bien fermés et enterrés.

Conservation des céleris-ra­ves. Utiliser les bacs à fleurs qui ont servi pendant l'été et y mettre une couche de sable. Arracher les raves début-no­vembre et les disposer les unes à côté des autres puis combler les vides avec du sable. Ces bacs restent dehors tant que les conditions ne sont pas trop froides et il faut veiller à arro­ser pour maintenir l'humidité.

Pour de plus grandes quantités, on utilisera soit un coffre, un silo, des serres jardin ou une cave.

Parcelles libres.
Comme fumure verte, seuls le seigle et l'avoine d'hiver peuvent encore être semés en octobre. On continue les épandages de compost, de poudres de roches ou d'algues marines.

Sous verre froid.
Aérer le plus possible lorsque le temps le permet Céleris à côtes creuses. Terminer leur plantation et épandre du compost après un dernier sarclage.
Cerfeuil. Sarcler pour tenir la culture propre.
Choux fleurs printaniers.
Repiquer à 5 x 5 cm si le semis est trop dru. Poudrer des aigus marines sur tous les légumes du coffre ou des serres jardin.

serres jardin




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre