En mai dans la serre de jardin et la véranda

En mai dans la  serre de jardin et la véranda

L'élevage des plantes servant à l'ornementation estivale des jar­dins est pratiquement terminé et, comme indiqué précédemment, elles ont été mises sous châssis afin de subir une adaptation au plein air. Leur épiderme sera bien «durci» et elles ne subiront pas de préjudice. L'aération se fera pro­gressivement, les châssis seront soulevés de plus en plus et, vers le 15 mai, enlevés complètement.

Par prudence, ils sont laissés a proximité car la période des saints de glace se prolonge parfois un peu.

Bassïnagc, serin gage et ombra­ge­. Le bon jardinier effectuera ces 3 opérations en fonction du cli­mat, en les modulant pour répon­dre aux exigences particulières des plantes qui restent dans la serre de jardin. Bassiner les tablettes et les che­mins pour combattre l'aridité de l'air, ombrager les plantes à feuilla­ge vert plus que celles qui ont des feuilles panachées, répandre de l'eau sur le feuillage pour com­penser les pertes dues à la transpi­ration et bichonner les plantes qui nous payeront au centuple, par leur végétation ou l'abondante floraison. 



AU RAYON DES FLEURS.

Plantes défleuries.

Les pélargonium domesticum (géranium-pensée) seront recou­pés au-dessus d'une feuille, à 15 cm de hauteur et replantés dans une couche libérée des plantes de pépinière. Arroser moins au dé­but de la culture pour mettre les plantes en semi-repos.

Azalées.

Les azalées qui ont aussi fini de fleurir seront nettoyées, rempo­tées s'il le faut et mises sur cou­che, les pots enterrés dans de la terre de feuilles. Plus tard, les jets de repercement seront pincés pour les faire ramifier.

Hortensias.

On fera de même avec les hor­tensias recepés plus tôt ou on plan­tera les boutures faîtes avec les liges nouvelles. Mettre à 30 cm en tous sens et pincer 1 ou plusieurs fois mais au plus tard début juillet.

Clivias et amaryllis.

Les maintenir en serre de jardin froide et les arroser toutes les semaines avec une solution nutritive. Ombrager.

Poinsettias.

Après la floraison, les plantes recoupées ont subi une période de repos. A partir de mai, on les remet en végétation en les arro­sant plus. Elles vont donner des nouvelles tiges dont la tète sera bouturée plus tard.




Chrysanthème.

Ceux qui souhaitent obtenir des fleurs à couper pendant tout l'été, soumettront les plantes cultivées en pleine terre ou en pot à la culture dirigée. Elles seront mi­ses à l'obscurité complète pen­dant une période journalière inin­terrompue de 14 heures, en les recouvrant à une certaine hauteur de polyéthylène noir. Les chry­santhèmes sont sensibles au photopériodisme et fleurissent en jours courts. Ils doivent être à l'abri du moindre rayon lumineux, sinon le résultat est nul.

Semis.

Continuer les semis de prime­vères obconiques et, de mai à sep­tembre, semer aussi les cinéraires hybrides et les calcéolaires herba­cées.


DANS LA VERANDA
.

Les dernières azalées des varié­tés tardives sont toujours en fleurs : elles peuvent encore servir pen­dant quelques jours; il en est de même des hortensias et primevè­res de toutes espèces, cinéraires hybrides, calcéolaires herbeohybrida (pantoufle de curé ou sabot de grand-mère). Géranium-pen­sée, abutilon megapotamicum (drapeau belge), bégonia semper-florens et bulbeux, Saint paula et autres décoratives à fleurs ou à feuillage. Maintenir la tempéra­ture d'après les exigences des vé­gétaux, maïs il n'y a guère de problème à cette époque. Choisir le meilleur emplacement afin qu'elles s'y trouvent bien.

serre de jardin






Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre