En avril... dans le serre pour jardin et la véranda

En avril... dans la serre et la véranda

Ce qu'il a été recom­mandé de faire dans le courant de mars est encore de mise en avril : arrosages, bassinages, seringages et ombrage. La tempé­rature doit rester bien adap­tée aux plantes car elle peut être modifiée plus ou moins fortement d'après ce qui se passe en plein air. Certaines gelées sont encore à craindre et il ne faut pas se laisser sur­prendre. Les tiges des plantes sont encore tendres et sup­portent moins bien le froid.

Acclimatation des plantes

Les plantes qui ont été semées de janvier à mars ser­vent souvent pour la décora­tion estivale des jardins. Elles ont été élevées en serre pour jardin à une température plus élevée qu'en plein air. Leur épiderme est moins épais et plus tendre que celui des plantes d'extérieur. Si en avril-mai elles sont mises directement au soleil et subissent l'action du vent, elles vont souffrir. Il faut donc les amener progressivement à subir cette nouvelle situa­tion en les plaçant sous châs­sis froids. Dans la suite, et très progressivement, on les habi­tuera à l'atmosphère du dehors. Au début, les châssis restent fermés pendant quel­ques jours si le temps est cou­vert. Par après, on soulèvera légèrement les châssis pour aérer. Ensuite, on les soulè­vera davantage et pour finir, en mai, ils seront enlevés pendant la journée et repla­cés pour la nuit. Sauf «saints de glace agressifs", les châssis seront enlevés vers le 15-20 mai. En général, il n'y a plus beaucoup de risques mais il convient de rester prudent. Pour éviter les brûlures, il conviendra d'ombrager le vitrage, et les plantes rece­vront les soins normaux. En agissant ainsi, on disposera en temps voulu, de plantes trapues, à épiderme durci et qui seront bien préparées à la vie en plein air.

Pour une question écono­mique, on ne trouve plus guère dans le commerce des plantes ainsi préparées car cela demande assez bien de temps libre pour les manu­tentions et la mise en place dans la couche car les pots doivent être enterrés jus­qu'au bord afin d'éviter le dessèchement de la motte. Lors de l'entreposage, laisser suffisamment de place entre les plantes pour ne pas les faire étioler.

Bouturage

Sur les plantes bouturées en février-mars, on peut cou­per la tête qui, dans certains cas, peut encore servir de bouture.



Mise en végétation

Continuer de mettre en végétation les plantes à souche qui ne doivent pas servir pour la coupe des bou­tures. Donner le maximum de lumière pour avoir des tiges trapues et bien vertes.

Semis

Dans un coin ombragé de la serre pour jardin, semer les primevères obconiques et malacoïdes qui fleuriront en automne.

Chrysanthème

Continuer à bouturer les variétés à grosses fleurs à cul­tiver en unitige de même que toutes les variétés à petites fleurs ou moyennes. Début avril, pincer la tête des varié­tés qui l'exigent pour les avoir en fleurs à la Toussaint. Empoter ou rempoter les plantes bouturées plus tôt et les mettre ensuite sous châssis.

Hippeastrum (Amaryllis)

Pour les plantes dont la flo­raison est terminée, couper la hampe (tige florale) juste au-dessus des feuilles. Il faut lais­ser les feuilles intactes. Arroser une fois par semaine avec une solution nutritive jusqu'en septembre, époque de mise en repos.

Repiquage

Toutes les plantes semées au début de l'année seront repiquées puis empotées en pots de 7 cm, en terre de feuilles ou un compost à base de feuilles et de tourbe : Sinningia, Mimosa, Naegelia, Torenia, Exacum affine, Browalia.

Empotage

Utiliser des pots de 9 à 10 cm de diamètre pour mettre les bégonias semperflorens et tuberosa, semés en janvier.



AU RAYOND DES LEGUMES

Semis

Début du mois, semer en pots les concombres, corni­chons et melons. Ne laisser qu'une plante par pot lors de la germination.

Repiquage et empotage

Les semis de février et mars seront repiqués puis empotés. Si les tomates sont un peu filées, on peut enrouler la tige le long de la paroi intérieure du pot.

Semis en place

Les légumes à croissance rapide seront semés en pleine terre ; cerfeuil, laitue à couper, radis, cresson alénois. Il ne faut pas oublier que la température peut s'élever for­tement et que cela peut être un gros ennui pour les plantes. Ombrager en temps voulu et lutter contre les ennemis.

serre pour jardin




Sitemap

Nous avons aussi pensé à elle chez ACD 07/03/2019

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre