L'aubergine dans la serre pour jardin

L'aubergine dans la serre pour jardin

aubergineC'est une plante annuelle qui se cultive sous notre cli­mat en serre pour jardin ou dans des situations privilégiées «petits jardins entourés de murs et surtout bien ensoleillés». En plein air, il faut absolument un ensoleillement important pour favoriser la maturation des fruits.

Origine : Inde tropicale, mais on la rencontre réguliè­rement dans le midi de la France, l'Europe méridionale et d'autres pays chauds.

Description : les tiges sont dressées, les feuilles sont grandes, velues et souvent piquantes. Les fruits sont allongés et violets à noirs ou ronds suivant les variétés. Certaines offrent une couleur violet clair. Une gamme de graines = ± 250.

Variétés : Fruits allongés : Fabina variété bien adaptée à la culture en serre pour jardin.

Violette longue (ancienne variété se retrouvant dans les catalogues d'amateurs).



Fruits ronds : Ronde de Chine, Black beauty, violette ronde

Bare Fl, plante très haute à feuilles peu découpées et fruits noirs brillants qui se conservent bien sans se flétrir.

Ronde de Valence : pré­coce à fruits violets foncés : la chair est légèrement tein­tée de vert.

Fruits blancs : Longue de Chine et plante à «œuf» (1).

Culture: Semer dès février car la végétation est relativement lente et il est important d'ob­tenir des plantes suffisam­ment fortes pour une planta­tion précoce.

L'aubergine se multiplie par semis, celui-ci doit être réalisé à chaud 24° avec cha­leur de fond assurera une bonne levée dans les 15 jours. Le substrat de semis sera un mélange du com­merce ou de la tourbe dont le pH aura été rectifié sous une tourbe «TKS1 «ou» TS1» du commerce + 20 % de sable de Rhin.

Repiquage ; lorsque les jeunes plantules ont ± 2 cm, on pratique le repiquage en terrines garnies de terreau de feuilles, compost parfaite­ment décomposé et de tourbe additionnée de 10 % de sable ou de perlite. Le repi­quage consiste à mettre les plantes à 2 cm de distance en plaçant les cotylédons au niveau du sol.

Empotage : dès que les plantes se touchent, on pra­tique l'empotage ! Des pots de 8 à 10 cm sont préconisés, le choix du diamètre va dépendre de la disponibilité de la serre pour jardin. En effet, celle-ci est souvent utilisée pour l'éle­vage des plantes et n'est dis­ponible qu'après le 15 mai. Dans ce cas, un pot de 10 cm sera nécessaire pour que les aubergines puissent végéter normalement en attendant la plantation, fendant tout ce temps du repiquage, jusqu'à la reprise après l'empotage, on maintiendra une température de 20° C.

Pincement : le premier pincement peut être réalisé dès que les plantes ont 4 vraies feuilles, à ce moment, on les étête; ce qui provoque l'apparition des ramifica­tions. Une plante ramifiée sera plus solide et plus pro­ductive. Chaque ramification sera tuteurée individuelle­ment dès qu'elle sera suffi­samment développée. Cette opération est importante car elles sont assez fragiles.



Préparation du sol : le sol doit être riche en éléments minéraux et bien pourvu en matières organiques. Une fumure phospho-potassique favorisera la floraison et la fructification. La matière organique sera incorporée lors du bêchage d'hiver. Il est aussi recommandé d'arroser abondamment le sol pen­dant l'hiver, afin de reconsti­tuer des réserves et d'éviter une accumulation de sels dans le sol. Trop souvent, les serres sont laissées à l'aban­don pendant l'hiver et la terre se dessèche anormale­ment.

Plantation : une distance de 60 cm en tous sens est nécessaire. Un paillage plas­tique facilite les opérations d'entretien et réduit les déperditions d'eau par évaporation. Four faciliter l'arro­sage, une plantation en rigoles est préconisée.

Il faut aussi prévoir un tuteurage, la technique qui me laisse le meilleur souve­nir est l'utilisation de piquets (fer à béton) placés tous les 3 mètres. Ensuite une corde est fixée sur la longueur de la ligne, de part et d'autres des piquets, ensuite, entre chaque plante on relie les cordes ensemble, ce qui emprisonne les plantes.

Soins : arroser régulière­ment. Surveiller les pucerons et les aleurodes : ces deux para­sites sont très fréquents lors de la culture.
Pincer les tiges lorsqu'elles atteignent 1,2 m pour favori­ser la fructification et la maturation des fruits.

Supprimer tous les bour­geons axillaires qui se déve­loppent en cours de culture afin de maintenir une plante de 4 tiges et favoriser un maximum d'ensoleillement. L'aération de la serre doit être maximale pour assurer une pollinisation la meilleure possible.

Récolte : pendant tout l'été au fur et à mesure de la matu­ration.

Maladie : sclérotiniose qui se caractérise par un flétrissement de la plante. Une pour­riture de couleur marron se développe sur les fruits qui se couvrent ensuite d'un feu­trage blanc.

Moyen de lutte : assurer une rotation suffisamment longue et désinfecter le sol avec des fongicides du com­merce. Eviter l'excès d'azote.

Solarium melongena ou ovigerum

Il y a quelques années, cette espèce est apparue sur le marché, c'était plus une aventure commerciale qu'une culture d'apport. Les plantes donnaient, après 3 mois de culture, des fruits de la forme et du calibre des œufs de poule. Les fruits mûrissant pouvaient donner une cou­leur jaune or.
Cet arbre à œufs est origi­naire de Chine : ce sont les conquérants qui le transplan­tèrent en Floride il y a 200 ans.
Une culture à essayer pour le plaisir des grands et des enfants...

serre pour jardin




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre