Dans la serre pour jardin et la véranda en mars

Dans la serre pour jardin et la véranda en mars

Pendant la journée, il n'y a pratiquement plus de différences entre les catégories de serres. Ce sera surtout dans l'après-quatre heures et la nuit qu'elles se manifesteront. Le jardinier veillera à ce que la température convienne aux plantes qui y sont cultivées. Le pourcentage de l'humi­dité joue également un grand rôle et il sera adapté à chaque culture, notamment en veillant à une bonne aéra­tion.

Ouvrir les aérateurs du côté opposé à la direction du vent, ne pas aérer par temps de gelée ou en cas de brouillard. Arroser de telle sorte que les plantes soient bien ressuyées pour la nuit : soit à la fin de l'avant-midi ou au début de l'après-quatre heures.

Ombrage
Donner la préférence à l'ombrage automatique afin d'être débarrassé d'une vraie corvée car le soleil change parfois d'intensité au cours de la même journée et il faut éviter las brûlures.

Surfaçage
Si le rempotage n'est pas requis, surtout pour les plantes plus fortes, prévoir un surfaçage en remplaçant la terre de surface par de la nouvelle.



Engrais
A partir d'avril, les plantes qui ne doivent pas être rem­potées peuvent être arrosées, une fois par semaine avec une solution nutritive.

Rempotage
Pour les plantes de serre tempérée, c'est le moment d'opérer. Choisir le terreau adapté à la culture et si pos­sible, le fabriquer soi-même en ayant mesuré le pH (aci­dité).

Bassinages et seringages
C'est projeter de l'eau sur les plantes ou près d'elles, pour humidifier l'air et dimi­nuer la transpiration des vé­gétaux. C'est un bon moyen de prévenir la venue de cer­tains insectes qui aiment un air chaud et sec : araignée rouge, mouche blanche, pucerons et thrips.

Multiplication
C'est l'époque idéale pour multiplier les plantes : semis, bouturage, marcottage, gref­fage et division. Choisir des pieds-mères possédant tous les caractères de la variété et exempts de parasites. Au besoin, mettre les plantes multipliées à l'étouffée et sur la chaleur de fond pour hâter la reprise. Après celle-ci, remettre en serre pour jardin «normale» et si nécessaire, empoter séparément.

Semis
Du 1er au !5 mars, semer en serre pour jardin froide ou tempérée toutes les espèces servant à la décoration des parterres en été. Employer des terrines en plastique ou des cais­settes en bois mais en les désinfectant soigneusement car les germes de pourriture s'y conservent facilement. Au besoin les désinfecter avec un fongicide approprié.



Repiquage
Repiquer toutes les plantes semées en février et, plus tard, les empoter dans un compost assez léger et pas très riche.

Division
Après les avoir mises en végétation, on divise les souches des plantes bulbeuses ou rhizomateuses : dahlias, bégonias tubéreux, cannas, Caladium, arum, achimènes. On peut attendre un peu pour les plantes estivales.

Bouturage
Dans le courant de mars, on bouture pratiquement toutes les espèces qui sont remises préalablement en végétation. Pour cela, on augmente la température et les arrosages : pélargoniums, fuchsias, lantanas, calcéolaires rugueuses irésines, achyranthes, et les autres. Mettre sur chaleur de fond et à l'étouffée, du moins les premiers temps.

Au rayon des légumes
Tout ce qui a été indiqué au rayon des fleurs est également valable pour les légumes : arrosage, ombrage, empotage, etc.

Semis
En serre pour jardin chaude (20 °C), on sème les tomates, les piments, les aubergines, les melons et les concombres. On se sert de terrines et parfois de grands pots lorsque la quantité à semer est peu importante. Dès la formation des cotylédons, on repique mais faisant bien attention de ne pas froisser la tige, très fragile. Maintenir très près de la lumière et prévoir une apparition de la toile. Début mars, semer en pleine terre, en place, les légumes que l'on veut récolter plus tôt : cerfeuil, cresson alénois, radis de tous les mois, laitue à couper, etc. En pépinière, on sèmera les poireaux d'automne, les choux cabus blancs et rouges, les céleris-raves et à côtes, tétragone cornue.



Chou marin
Dans le courant du mois, bouturer des tronçons de racines de 10 cm de longueur. Les empoter en pots de 10 cm de diamètre; la partie supérieure de la bouture doit se trouver au niveau de la terre.

Forçage
Rentrer en succession : touffes d'asperges, rhubarbe, pissenlit, chou marin, ciboulette et autres plantes condimentaires. Continuer rempotage des pommes de terre hâtives pour succéder à celles de février.

Plantations
Les tomates semées en janvier seront maintenues à 20 °C. Bien aérer au moment de la floraison pour assurer la pollinisation.

Planter à froid : les choux fleurs semées en septembre ou en janvier-février. Mettre en quinconce à 50 cm x 50 cm. Rentrer quelques potées de fraisiers d'une variété hâtive; bien aérer au moment de la floraison.

Au rayon des fruits
Opérer la pollinisation des pêchers en se servant d'un pinceau à poils doux.

Vigne
Début du mois, la taille doit être terminée, l'arrosage a été fait et la fumure distribuée. Surveiller plus spécialement l'aération si la serre n'est pas chauffée artificiellement, pour retarder la mise en végétation.

Dans la véranda
Les plantes fleuries ne manquent pas : Hippeastrum, toutes les primevères, Camellia, cyclamens, tulipes, jacinthes, narcisses, crocus, Anthurium, Plumbago, toutes les Broméliacées, orchidées diverses et combien d'autres que le jardinier cultive avec amour. Attention aux rayons du soleil qui font passer les fleurs plus vite et arroser à bon escient. Bassiner souvent le feuillage pour créer un climat un peu plus humide dont les plantes profiteront.

serre pour jardin




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre