Dans la serre pour jardin et la véranda au mois de novembre

Dans la serre pour jardin et la véranda au mois de novembre

Pour le jardinier, nous entrons dans la période hivernale. On ne peut pas préjuger de l'avenir mais nous sommes en novem­bre et il faut s'attendre à avoir du mauvais temps et tant mieux si ce n'est pas encore le cas.
Les jours raccourcissent et les risques de gelées sont bien présents.
Tout doit être mis en œuvre pour préserver les plantes de parterres afin qu'au printemps, elles soient en parfaite santé.

Au rayon des fleurs
On reviendra à la classifi­cation de la serre pour jardin d'après la température nocturne qui y règne. Quant à la journée, elle est sujette à de fortes varia­tions en fonction de l'insola­tion dont il faut profiter au maximum.

Pour toutes les opérations culturales, s'inspirer de ce qui a été écrit en septembre. Il faudra les moduler suivant les exigences des plantes et la température qui règne à l'extérieur.

Aération
Elle deviendra plus rare pour les espèces de serre pour jardin chaude et tempérée, pour ne pas dire inexistante. En ce qui concerne la serre pour jardin froide, elle sera possible si le thermo­mètre d'extérieur marque + 5°C à + 10 °C.
Aérer surtout pour assé­cher l'air et diminuer les risques de maladies.



Arrosage
Sauf pour les plantes qui fleurissent ou qui sont tou­jours en pleine végétation ou en forçage, on arrosera modérément. On opérera à la fin de la matinée afin que les plantes soient bien ressuyées pour la nuit.

Bassinage et seringage
S'il le faut, on bassinera les chemins et les tablettes entre les plantes. Les cinéraires hybrides seront bassinées 2 fois par jour pour "ennuyer" les pucerons et faire se déve­lopper les jets latéraux.

Chauffage
Dans les serres froides, on peut gagner quelques calo­ries en stockant sous les tablettes des bouteilles en plastique remplies d'eau.
Quand il y a du soleil, l'eau se réchauffe et la nuit sui­vante, elle libère des calories dans le milieu ambiant.

Floraison hivernale
Fendant l'été, on aura pris soins de préparer certaines plantes en vue de les faire fleurir en hiver pélargonium, anthémis (marguerite) lantana, héliotrope et abutilon megapotamicum. La char­pente a été établie par une suite de pincements. On maintient ces plantes en serre pour jardin tempérée ou froide (+ 10 °C) et on arrose un peu plus que pour les plantes qui sont au repos.

Chrysanthèmes
Au moment de la floraison, trier soigneusement les plantes en fleurs pour les sélectionner en vue de la production des pieds-mères. Etiqueter convenablement chaque plante car une variété n'est pas une autre et leur culture est parfois diffé­rente (date de bouturage et de pincement notamment).
Lutter contre les pucerons et donner le maximum de lumière pour éviter l'étiolement. Au besoin, avoir recours à une source de lumière (tubes ou lampes).

Mise en repos
Traiter ainsi les plantes bul­beuses et rhizomateuses qui ont garni les serres en été.



Forçage des plantes
Après la mise en repos complet, empoter dans du terreau de consistance moyenne, les astilbes, les Dicentra et les spirées cultivés en pleine terre en été, qui seront forés à partir de fin novembre en serre pour jardin chaude ou tempérée. Pour les muguets, déterrer en novembre les souches de pleine terre. Prendre les bourgeons bien arrondis qui contiennent les boutons; replanter les autres, les mettre quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, empoter ensuite. Choisir de la tourbe, du sable ou un compost léger. Le forçage commence début décembre pour avoir des fleurs à Noël

Plantes bulbeuses de printemps
Fin novembre, rentrer en succession les tulipes et les jacinthes préparées, empotées en septembre. Les mettre quelques jours à l'obscurité complète pour faire se développer la tige florale. Arroser peu au début et mettre à la lumière quand le bourgeon est sorti du bulbe.

Poinsettia
Arroser avec une solution nutritive et, pendant le jour, donner de la lumière pour avoir des bractées bien colorées. Ne pas oublier qu'il s'agit d'une plante de jours courts (8 à 9 heures de lumière). Il faudrait donc laisser les plantes à l'obscurité complète pendant 15 à 16 heures d'affilée pour avoir des bractées colorées vers la Noël.

En potage
En vue d'une floraison hâtive, mettre en pots les amaryllis, les lis du Japon et speciosum et en succession, les arums. Arroser peu au début.

Au rayon des légumes
La serre pour jardin froide sert souvent de local d'hivernage. Y rentrer les céleris à côtes et raves, les cardons, les artichauts comme indiqué précédemment. Aérer le plus possible pour éviter l'humidité.

Semis
En succession : cresson alénois, laitue à couper, cerfeuil, radis.



Plantation
Mettre en place quelques plantes de laitues d'une variété à jours courts. Rentrer quelques plantes de persil et de ciboulette.

Chou-fleur
Mettre les plantes empotées près de la source de lumière pour éviter l'étiolement. Aérer, arroser peu.

Chicorée de Bruxelles
En pleine terre, forcer les racines de la chicorée de Bruxelles pour la production hivernale. Il faut de 1 mois à 6 semaines pour récolter.

Au rayon des fruits
C'est vraiment la morte saison. Les vignes vont entrer en repos. Les vieilles tiges et tous les déchets seront détruits par le feu ou enterrés à 40 cm.
Sauf en période de gelée, l'aération reste abondante.

Dans la véranda

Mêmes soins que dans les serres. Arroser à bon escient sauf les cactées et les sansevières qui sont tenues presque à sec. Pour les orchidées et les cactées, donner le maximum de lumière.

Plantes fleuries
Cyclamen, poinsettia. Erica, azalée, primevère, Saint-paulia, qui seront arrosés normalement.

serre pour jardin




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre