Dans la serre tunnel et la véranda en juin

Dans la serre tunnel et la véranda en juin

En juin, toutes les serres sont à peu de chose près logées à la même enseigne. Il peut évidemment y avoir de petites différences dans le degré d'humidité atmosphérique, la tem­pérature, la manière d'arroser et d'ombrager car les plantes ne sont pas toutes les mêmes. Au jardinier compétent de choisir ce qu'il y a de mieux.

Rempotage
Suivant les opportunités, on rempotera les bégonias tubéreux et de collection, les Sinningia et les Streptocarpus, les Naegelia, les Saintpaulia, les Achimenes et les Isoloma, soit toutes les gesnériacées à végétation estivale pour la plupart. Opérer avant que les racines tapissent les parois du pot et qu'elles feutrent trop forte­ment. Employer un substrat perméable et bien aéré. Si c'est nécessaire, ajouter de l'Hygromul ou du polysty­rène expansé pour obtenir ce résultat. Un engrais orga­nique à transformation lente sera ajouté au mélange de terreaux, pour agir au bon moment. On rempote aussi les pélargoniums de collec­tion qui restent en serre tunnel en été. Choisir des pots de 12 cm de diamètre et utiliser un mélange de 30 % de tourbe, 30 % de terreau de fumier bien fait, 5 % de sable de rivière très propre et 35 % de compost-Après la reprise, mettre les plantes sous châs­sis ombragés et disposés à 25 cm au-dessus du vitrage, mais en évitant les courants d'air. Arroser modérément au début et plus dans la suite.

Repiquage
Mettre à quelques centi­mètres les cinéraires, les calcéolaires et les primevères semées en mai. Attention aux limaces et aux puce­rons car ils aiment les plantes tendres.

Cactées
La plupart peuvent être mises en plein air en été sans ombrage mais il faut les y préparer convenablement. Abriter des pluies froides.

Semis
Continuer les semis de pri­mevères obconiques et, jus­qu'au début de septembre, des cinéraires et des calcéolaires.

Arums
Les plantes défleuries seront mises en plein air, les pots couchés à même le sol mais à l'abri de la pluie. Dans ces conditions, elles vont se mettre en repos. On les maintiendra dans cet état jusqu'au moment du rempotage qui se fera d'oc­tobre à février.

Ennemis
Les insectes et les mala­dies font souvent de sérieux dégâts en cette période. Les conditions du milieu leur sont favorables : chaleur et sécheresse notamment. Pour y remédier. Il suffira de bassi­ner souvent le feuillage et d'avoir recours à des pro­duits adaptés. Introduire dans la serre tunnel des ennemis naturels : Encarsia formosa contre les mouches blan­ches, Phytoseiulus contre l'araignée rouge et des nématodes contre les anguillules parasites. Dans ce cas, il faut s'abstenir d'employer des insecticides de synthèse. Bien distancer les plantes, éviter l'excès d'azote et visiter régulière­ment les cultures.

serre tunnel




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre