Culture des racines de chicorée witloof dans la serre tunnel

Culture des racines de chicorée witloof dans la serre tunnel

La chicorée witloof ou chi­corée sauvage est une plante bisannuelle qui a deux phases de végétation bien séparées :
- la phase végétative (la plante développe une racine pivotante et un bouquet de feuilles important. La végéta­tion atteint 30 à 40 cm de hauteur).
- la phase générative (après une période de repos ou d'ar­rêt de végétation, les feuilles qui se sont développées pen­dant l'été ont tendance à se dessécher et le centre du col­let repousse. Les nouvelles feuilles vont former la plante qui portera alors les fleurs puis les graines).

La culture de la chicorée de Bruxelles est en effet une culture typiquement belge. Celle-ci est exportée à travers le monde mais reste notre spécialité. Les Français lui donnent le nom d'endive. La culture s'est développée à l'étranger, mais nous restons les meilleurs pour produire des chicons de qualité.
Et pourtant, comme pour les grandes inventions, la chi­corée de Bruxelles a été découverte par accident. Un maraîcher schaerbeeckois découvrit par hasard des racines en hivernage (desti­nées à l'alimentation du bétail ou à la fabrication de la chicorée).Celles-ci avaient probablement été oubliées sous une tablette de serre tunnel. Les feuilles privées de lumière poussaient toutes blanches.
A cette période de pénurie de légumes crus, il en fit une salade. La préparation déli­cieuse se retrouva très vite sur le marché de Bruxelles et la «chicorée de Bruxelles» était née.
Depuis , on a amélioré la culture : d'un forçage à l'air et à l'obscurité, les racines ont été cultivées en terre. Avec cette technique, le chicon restait bien fermé. Puis on a amélioré encore la tech­nique et la culture se fait à nouveau à l'obscurité mais sans terre de couverture. Cette fois on utilise des varié­tés hybrides qui ont la parti­cularité de rester fermées en cours de forçage bien que non recouvertes de terre.
Gain de main-d'œuvre et de temps. Mais on reconnaît que la production avec terre de couverture sans apport de chauffage permet d'obtenir des chicons de meilleure qualité.

Choix de variétés

Sans terre de couverture
- De Malines
- Demi-hâtive



Avec terre de couverture
- Zoom : variété la plus ancienne de la série. Elle sert d'étalon pour la comparai­son avec les autres. Son défaut, la présence d'un point brun qui monte de la racine dans le chicon en fonction de sa maturité. Evitez de forcer cette variété après janvier.
- Jazz : plus tardif que zoom.
- Laser : pour un forçage de septembre à décembre
- Radio : pour un forçage de janvier à mai

Chicorée àfeuillage rouge
- Roelof

Obtention d'une racine de qualité
La chicorée germe vite et bien dans des conditions idéales d'humidité et de cha­leur. Si le sol est trop froid, la germination est mauvaise. Il faut donc attendre avril-mai pour semer les chicons. Si le temps est orageux,différez le semis de quelques heures. Un orage sur le semis compro­met fortement sa levée.
On peut également semer sur butte : cette technique adoptée par les producteurs en Hesbaye permet un arra­chage plus facile. Adoptée dans les terres argileuses, lourdes ou humides elle per­met d'obtenir des racines de qualité et bien saines.
Cette technique nécessite des distances de semis plus importantes entre les lignes: 40 à 50 cm sont nécessaires pour constituer les buttes.
L'entretien de celles-ci est délicat: si l'on n'utilise pas des herbicides sélectifs, il fau­dra reconstituer la butte si la terre redescend et déchausse les racines.
Le semis doit être clair 8 à 12 racines au mètre linéaire en fonction de la richesse du sol. Sur butte, on peut aug­menter légèrement la quan­tité. La racine idéale aura un diamètre de 3 cm. Les racines plus grosses ou trop grosses ne poussent pas bien et don­nent de la barbe de capucin. L'œil principal ne se déve­loppe pas et ce sont les yeux du pourtour qui se dévelop­pent. L'entretien de la culture demande des soins assidus dans la première phase. Les adventices se développent facilement. Il faut donc biner et sarcler régulièrement. Par la suite, les feuilles couvrent le sol et les soins ne sont plus nécessaires. Lors du sarclage, on peut aussi pratiquer t'éclaircissage. Idéalement, on ne doit pas être obligé de l'effectuer.

serre tunnel




Sitemap

Nous avons aussi pensé à elle chez ACD 07/03/2019

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre