Dans la serre et la véranda en mars au rayon des fleurs (serre tunnel)

Dans la serre et la véranda en mars au rayon des fleurs (serre tunnel)

Comme en mars, les conditions climatiques s'améliorent nettement; on en tiendra compte et on adaptera les travaux au bénéfice des plantes.
Sauf en période de gelée, il y a peu de différences entre les serres froides, tempérées et chaudes. Dans les pre­mières, on s'efforcera de maintenir un minimum de + 5° C à + 10° C, dans les deuxièmes + 10° C à + 15° C et dans les dernières, de + 15° C à + 20° C; il s'agit toujours de la température nocturne. Fendant la journée, la tempé­rature s'élève en fonction de la force des rayons solaires et, pour maintenir la tempé­rature idéale, il conviendra d'ombrager, de bassiner, de seringuer et d'arroser à bon escient.
Fermer les aérateurs en temps voulu pour maintenir la chaleur produite pendant la journée.

Au rayon des fleurs
Rempotage
Suivant les nécessités, com­mencer à rempoter les plantes de serre tempérée et d'appartement. Pour les plantes de serre froide, on peut attendre le début d'avril. Si le rempotage n'est pas nécessaire, on peut toujours surfacer les plantes en enlevant une couche superfi­cielle de terreau et de la rem­placer par un terreau neuf, enrichi par un engrais orga­nique à décomposition lente qui fera de l'effet toute l'année. Choisir un bon ter­reau bien adapté et se méfier de ceux qui sont vendus un peu par n'importe qui et qui sont souvent trop pauvres et mal adaptés. Dans ce domaine, le bon marché finit par coûter cher. L'amateur peut facilement préparer lui- même un excellent terreau en partant de fumier très décomposé, des feuilles mortes et de compost de jardin. On y ajoute de 5 à 10 % de sable de rivière préalablement lavé, pour rendre les substrats plus perméables.

Lutte contre les ennemis
Ouvrir l'œil et le bon ca les insectes et les maladies ne tarderont pas à apparaître. Préventivement, mettre la plantes dans de bonnes conditions de culture : air, chaleur et eau.

Multiplication
Mars est la grande période de multiplication. On sèmera en caissettes ou en terrine propres, la grande majorité des plantes annuelles à floraison estivale : muflier tagète, coréopsis, clarkia, giroflée-quarantaine, scabieuse pétunia, cosmos, gaillarde etc.
Peu après la germination: les plantes seront repiquées une première fois en serre, et en avril sous châssis froids.

Bouturage
Bouturer toutes les espèces de serre et de pleine terre d'été. Se servir d'un outil bien tranchant. Mettre en pots ou en caissettes et parfois sur chaleur de fond. Utiliser un substrat poreux et ombrager convenablement afin que les boutures restent turgescentes (rigides).

Marcottage et greffage
Certaines plantes d'appar­tement peuvent se multiplier par ces procédés mais le gref­fage est un peu plus délicat.

Division
Les plantes en touffes peuvent aussi se diviser (Sansevières).
Ne conserver que les par­ties extérieures de la souche car les yeux sont mieux développés. Empoter dans du bon terreau mais éviter les pots trop grands.

Mise en végétation
Mettre dans de la tourbe sableuse, des cendrées de houille ou du sable de rivière, les espèces bulbeuses ou à souche : bégonias tube­rosa, souche tubérisée des dahlias ou les rhizomes de cannas, pour les diviser ou tout simplement pour les faire pousser en vue de la plantation du mois de mai.

Plantes bulbeuses
En vue d'une floraison à la St-Joseph (19 mars), rentrer en serre les potées de jacinthes et de tulipes simples hâtives. Terminer l'empotage des bulbes d'amaryllis et des lis du Japon et speciosum.

serre tunnel




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre