En novembre dans la serre (tunnel) et la véranda

En novembre dans la serre (tunnel) et la véranda

Pour le jardinier, novembre, c'est déjà l'hiver. Les jours sont plus courts et dans les circonstances normales, les gelées sont à craindre.
Espérons qu'elles ne seront pas trop précoces et qu'elles nous permet­tront de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les plantes.

Au rayon des fleurs
Il faut à nouveau tenir compte des différences qui existent dans la température des serres et les classer comme on le fait en pra­tique : serre froide, serre tem­pérée et serre chaude. Il s'agit de la température noc­turne, car pendant la jour­née, quand le soleil est pré­sent, cela peut changer assez fortement. Les soins varieront d'après les besoins des plantes et se rapporte­ront à l'aération, l'arrosage, l'ombrage et l'humidité atmosphérique.

Dans la serre froide, la température nocturne sera maintenue entre + 5 à + 10°C. Aérer pour éliminer l'excès d'humidité. C'est un bon moyen pour prévenir les risques de pourriture. Opérer du côté opposé au vent maïs jamais par vent du Nord. On aère quand la tem­pérature extérieure atteint + 6°C.

Arrosage
Arroser modérément sauf évidemment pour les plantes fleuries. Les plantes bulbeuses et à rhizome sont à l'abri sous les tablettes et sont pratiquement en repos.

Bassinage et seringage
Vaporiser de l'eau sur le sol et sur las tablettes, entre les plantes, si l'air est vrai­ment trop sec, car, dans ce cas, il y a un risque de pullulation de certains insectes ou de petits animaux : puce­rons, araignées rouges et cochenilles.



Ombrage
Sauf exception (chrysan­thème), l'ombrage est sup­primé; le vitrage sera nettoyé soigneusement pour avoir dans la serre le maximum de luminosité (cactées et orchidées).

Chrysanthèmes
Après la floraison, couper les tiges à 15 cm du pot et surtout ne pas oublier d'éti­queter soigneusement les plantes afin de les recon­naître dans la suite car la date du bouturage et du pin­cement peuvent être différentes. Sélectionner soigneu­sement les pieds-mères tantes du point de vue de la variété que de l'état sanitaire. Arroser peu jusqu'au moment de la remise en végétation.

Empotage
Mettre en pots de 8 cm les boutures enracinées faites en septembre et les laisser quelque temps à une tempé­rature de + 10 à + 12°C.

Floraison hivernale
Fondant l'été, on aura eu soin de préparer certaines plantes en vue de les faire fleurir en hiver : Pélargonium lierre et dressé, anthémis (marguerite), Lantana, héliotrope et abutilon.

Serre tempérée
La température oscille entre +10 et + 15°C. Certaines plantes se contentent pourtant d'une douzaine de degrés, tandis que d'autres sont un peu plus exigeantes. Aérer quand la température extérieure atteint + 12°C.

Forçage des plantes
Empoter certaines espèces qui se prêtent au forçage : Dicentra (cœur de Marie), et certaines spirées. Pour les muguets, déterrer les touffes et trier les bourgeons suivant leur grosseur. Ceux qui sont de taille à fleurir sont pansus, tandis que les autres sont plus effilés. Les mettre quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. En faire ensuite des bottes de 10 bourgeons et les mettre en pots de 10 cm et rentrer en serre ou en appartement, à une température de 20°C. Floraison après 3 semaines.

Serre chaude
La température se situe entre +15 et + 20°C. Il est d'ailleurs bien rare que l'amateur possède une serre chaude car les dépenses sont nettement plus importantes bien qu'il y a des moyens pour y remédier.
L'aération, beaucoup plus rare, se fera quand le thermomètre extérieur marquera + 15°C.



Plantes bulbeuses
A partir de novembre, rentrer en succession, les tulipes, les jacinthes et autres bulbeuses empotées en septembre. Les mettre quelques jours à l'obscurité pour faire allonger la tige florale (hampe).

Poinsettias
Arroser avec une solution nutritive et, pendant le jour, donner un maximum de lumière pour avoir des bractées bien colorées. Mettre à l'obscurité sans interruption pendant une période de 14 à 16 heures par jour car le poinsettia est une plante des jours courts.

Empotage
Empoter les amaryllis, les lis du Japon, les lis speciosum et les Zantedeschia. Arroser peu au début.

Au rayon des légumes
La serre froide peut servir de local d'hivernage à certains légumes, surtout à grand développement (cardons, artichaut, céleri à côtes), mais on peut encore s'en servir pour semer des légumes à végétation assez rapide tels que : cerfeuil, épinard, laitue à couper, cresson alénois etc. Empoter de la ciboulette, de l'estragon ou du persil pour en avoir quand le sol est couvert de neige. Forcer en pleine terre ou en hydroponique les racines de la chicorée de Bruxelles.

Au rayon des fruits
La vigne va entrer en repos. Brûler les vieilles feuilles et les déchets ou les enterrer à 40 cm de profondeur. Aérer le plus possible, sauf en période de gel.

Dans la véranda
Veiller plus spécialement aux arrosages. Rien n'est plus mauvais que d'arroser un peu tous les jours. Les plantes fleuries ne manquent pas en cette saison : cyclamen, Poinsettia, Erica, azalée, primevères de toutes sortes, Saintpaulia, ainsi que les plantes bulbeuses rentrées en succession. Il y a aussi les arbustes signalés précédemment : forsythia et spirées.

serre tunnel




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre