En octobre... dans la serre et la véranda

En octobre... dans la serre et la véranda

Les conseils qui ont été prodigués en septembre restent toujours d'actualité et leur application dépendra surtout des conditions météorologiques essentiellement variables d'une année à l'autre. Aération, ombrage et arrosages seront régulés suivant les circonstances.

Au rayon des fleurs
Chauffage
Il devient indispensable dans les serres chaudes et tempérées alors que dans les serres froides, il est surtout nécessaire pour combattre l'excès d'humidité atmosphérique qui peut engendrer des pourritures.

Orchidées
Donner le maximum de lumière aux Cypripedium pour les prédisposer à la floraison. Bassiner régulièrement le feuillage pour prévenir l'apparition des insectes qui aiment un air chaud et sec (cochenilles, kermès et araignée rouge).

Plantes bulbeuses
Continuer à rempoter les jacinthes, les tulipes et les autres espèces à floraison printanière et les mettre en jauge au jardin jusqu'en décembre.

Chrysanthèmes
Rentrer en serre les potées et les plantes à grosses fleurs mais bien les distan­cer pour éviter la chute des feuilles et les maladies. Donner le maximum de lumière mais ombrager au besoin. Enlever les drageons qui viennent au pied des plantes, terminer l'ébourgeonnement et l'éboutonnement.



Plantes à souche
Celles qui se trouvent en serre ne reçoivent plus d'en­grais et on diminue forte­ment les arrosages ordi­naires. Supprimer les feuilles séchées et recouper les tiges de certaines plantes à quelques centimètres du sol. Opérer de même pour les dahlias et les cannas qui ont été ramenés du jardin. Les conserver presque à sec, sous les tablettes des serres ou en caves en stratification.

Bisannuelles de serre
Empoter ou rempoter les cinéraires, calcéolaires et primevères. On fait de même avec les giroflées-quarantaines destinées à être forcées. Ne pas craindre de bassiner régulièrement les cinéraires pour les main­tenir plus trapues et qu'elles soient moins vite attaqué par les pucerons

Plantes de parterres
Déterrer les plantes, rac­courcir la motte, couper les tiges à quelques cm au dessus d'une feuille et les empoter séparément. Con­server dans la serre qui convient.

Géranium-pensée
Empoter les boutures enracinées en pots de 9 cm dans un substrat relative­ment léger et perméable. Arroser modérément au début et maintenir en serre froide.

Au rayon des légumes
Hivernage
Dans la deuxième quin­zaine du mois, on peut ren­trer en serre les légumes plus frileux mais on peut aussi les conserver sous châssis. La serre servira pour protéger les légumes grand format ; cardons et arti­chauts mais aussi les céleris-raves et français.

Choux fleurs
Les variétés hâtives semées en septembre seront repiquées puis mises en pots de 10 cm. Les garder en serre froide jusqu'en février où elles seront mises en pleine terre.



Désinfection du sol
Si on fait régulièrement de la culture en pleine terre, il est recommandé de désin­fecter le sol tous les 3 ou 4 ans sauf s'il est possible d'enlever le toit de la serre et de mettre ainsi la terre de culture en plein air pendant quelque temps. C'est aussi un moyen de lutter contre la fatigue du sol et de détruire les germes de maladies.

On peut éventuellement employer le formol en solution ou un fongicide du commerce qui a aussi une certaine action insecticide et même herbicide. Après la désinfection, il est prudent de faire le test du cresson avant de confier au sol les plantes de culture.

Tomates, aubergines et piments
On récolte les fruits sur les plantes semées tardivement. Eventuellement, on enlève quelques feuilles pour hâter la maturation. Chauffer si c'est nécessaire pendant quelques jours.

Au rayon des fruits
Vigne
En culture d'amateur, la récolte est pratiquement terminée avec des variétés hâtives. Il est plus rare chez eux de trouver des variétés tardives dont la culture est plus délicate. L'aération sera abondante pour assurer un bon aoûtement des tissus. De cette manière, ils seront mieux préparés et passeront l'hiver dans de bonnes conditions. Dès la fin de la récolte, on arrose abondamment même jusqu'à saturation du sol. Supprimer l'ombrage pour donner plus de lumière aux plantes.
Ramasser toutes les feuilles tombées sur le sol et les brûler.

Dans la véranda
Compte tenu de la température qui y règne, on traitera les plantes comme celles de la serre correspondante. Arroser de préférence à la fin de la matinée afin que les plantes soient ressuyées pour la nuit. Mettre sur carafes les jacinthes et sur gravier les narcisses paperwhite qui fleuriront dans le courant de l'hiver. Maintenir pendant 6 semaines à l'obscurité complète et à une température de +12°C.
Donner ensuite plus de chaleur, soit 20 °C, mais laisser encore à l'obscurité quelques jours afin que la hampe se développe normalement.

serre




Sitemap

Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck 07/09/2017

Retrouver notre ACD et son revendeur spécialiste dans le Nord Matovert à la 72 ème Foire Agricole Artisanale & Commerciale d’ Hazebrouck du 8 au 10 septembre 17

Salon Inter Alpin Architecture Aménagement (SIAA) à Mégève 19/06/2017

Un vent nouveau souffle sur l’Art de Vivre en Montagne

ACD: serres de jardin – serres tunnel – mini serres – équiper une serre